Le Canada termine troisième au tableau des médailles aux Jeux panaméricains

Le Canada a fini troisième avec 152 médailles (35 d’or, 64 d’argent et 53 de bronze), contre 217 médailles il y a quatre ans.
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne Le Canada a fini troisième avec 152 médailles (35 d’or, 64 d’argent et 53 de bronze), contre 217 médailles il y a quatre ans.

Le Canada a glissé au tableau des médailles, alors que prenaient fin les Jeux panaméricains, dimanche, mais le pays a obtenu plusieurs qualifications en vue des Jeux olympiques de Tokyo l’année prochaine.

Le Canada a fini troisième avec 152 médailles (35 d’or, 64 d’argent et 53 de bronze), contre 217 médailles il y a quatre ans.

De nombreux athlètes ont profité de la proximité des Jeux de 2015 (à Toronto), et les alignements étaient souvent à leur mieux. Tandis qu’au Pérou, plusieurs fédérations ont envoyé des équipes B ou s’en approchant.

Les États-Unis ont dominé avec 293 médailles (120-88-85), suivis du Brésil avec 171 médailles (55-45-71).

« Je suis vraiment fière de la performance de l’équipe, a déclaré la présidente du Comité olympique canadien, Tricia Smith. Nous avons certainement eu beaucoup de succès. Je dirais que, dans l’ensemble, les Jeux ont été très positifs. »

Ellie Black a brillé en remportant cinq médailles lors de deuxièmes Jeux panaméricains consécutifs. Elle a été nommée porte-drapeau pour la cérémonie de clôture, au Stade national du Pérou.

« Cela signifie tellement d’avoir la chance de tenir notre drapeau haut et avec fierté, a dit Black. Les performances des athlètes canadiens étaient inspirantes et tellement excitantes à suivre. Je suis très fière de tout ce que nous avons pu réaliser. »

En 19 jours de compétitions, le Canada s’est assuré une place à Tokyo en équitation (équipe de dressage, l’équipe de sauts), en natation artistique (duo, équipe), en water-polo féminin, en voile (49er masculin) et au tir à l’arc (arc classique masculin).

Outre plusieurs records personnels, de nouveaux sommets pour les médailles canadiennes panaméricaines ont été établis en ski nautique (10), en escrime (neuf) et en squash (huit).

Les Jeux coexistaient avec de nombreux championnats nationaux et mondiaux dans plusieurs sports.

Pour de nombreux concurrents, les Pan Am ont apporté une précieuse expérience dans le cadre de jeux multisports, alors qu’ils continuent à se développer en vue de Tokyo l’été prochain.

Black a remporté deux médailles d’or, deux d’argent et une de bronze, devenant la gymnaste panaméricaine la plus décorée du Canada. « Ellie est un modèle exceptionnel, une meneuse de l’équipe et une inspiration pour la prochaine génération de gymnastes », a déclaré Smith.

Black a concouru tôt dans les Jeux avant de rentrer chez elle, à Halifax, pour continuer à s’entraîner en vue du championnat mondial, cet automne.

Le joueur de hockey sur gazon Scott Tupper portait l’unifolié à l’occasion de la cérémonie d’ouverture.

Même s’il y a eu quelques ratés organisationnels et de transport, Lima a le mérite d’avoir organisé le plus grand événement sportif jamais tenu au Pérou.

Les Jeux parapanaméricains auront lieu du 23 août au 7 septembre. Les Jeux panaméricains de 2023 auront lieu à Santiago, au Chili.