Grâce à Piatti, l’Impact gagne la première manche contre le Cavalry FC

Au retour de la mi-temps, Ignacio Piatti a réussi son deuxième but du match à la 49e minute, à la suite d’une belle passe de Bacary Sagna.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Au retour de la mi-temps, Ignacio Piatti a réussi son deuxième but du match à la 49e minute, à la suite d’une belle passe de Bacary Sagna.

Deux buts d’Ignacio Piatti ont aidé l’Impact de Montréal à vaincre le Cavalry FC 2-1 lors du match aller de la demi-finale du Championnat canadien devant 12 665 spectateurs, mercredi soir, au stade Saputo.

L’Argentin a d’abord fait mouche pendant la 32e minute de jeu, brisant l’impasse de 0-0. Il a récidivé tôt en deuxième demie pour doubler l’avance de la formation montréalaise. Les joueurs de Rémi Garde semblaient se diriger vers un blanchissage lorsque Sergio Camargo a touché la cible avec un peu plus de 20 minutes à écouler au temps réglementaire pour ramener la troupe albertaine au plus fort de la lutte.

Ce but à l’extérieur du Cavalry FC pourrait s’avérer déterminant alors que les deux équipes se reverront dès mercredi prochain pour le duel retour, cette fois à Spruce Meadows. Les joueurs de l’Impact devaient d’ailleurs le savoir, car ils se sont montrés menaçants en fin de deuxième demie et pendant les six minutes de temps d’arrêt qui ont été ajoutées, sans toutefois réussir à se donnfer un coussin de deux buts.

La formation gagnante de cette série de deux matchs au total des buts se qualifiera pour la finale du Championnat canadien, en septembre.

En attendant le duel retour mercredi prochain, l’Impact reprendra ses activités en MLS samedi soir alors qu’il rendra visite au Fire de Chicago.

L’impact s’installe

Si le Cavalry FC est parvenu à créer la première incursion dangereuse, et ce avant même que ne soit complétée la première minute du match, le reste de la première demie a appartenu à l’Impact.

La formation montréalaise, qui comptait sur plusieurs de ses joueurs-clé, dont le milieu de terrain québécois Samuel Piette, a largement dominé les 45 premières minutes de jeu, avec un temps de possession supérieur à 60 %, et sept tirs vers le gardien adverse, dont cinq ont touché la cible.

Le plus incisif de ces tirs est venu du pied droit de Piatti, qui a fait vibrer les cordages de la lucarne, aidé par un revirement provoqué par son compatriote Maximiliano Urruti en territoire central.

Au retour de la mi-temps, Piatti a réussi son deuxième but du match à la 49e minute, à la suite d’une belle passe de Bacary Sagna.

L’Impact a poursuivi ce contrôle jusqu’à la 69e minute, quand Camargo, l’un des candidats au titre de joueur le plus utile dans la Première ligue canadienne, a exploité une brèche dans la défensive montréalaise pour couper l’avance de l’Impact de moitié.

Seulement deux minutes plus tard, les visiteurs se sont toutefois retrouvés en déficit d’un joueur quand Nikolas Ledgerwood a écopé son deuxième carton jaune de la soirée, à la suite d’un tacle plutôt agressif à l’endroit de Piette.

La formation albertaine n’a pas été en mesure de combler cette absence, et le recul d’un but.