F1: Hamilton l'emporte en Hongrie

«Honnêtement, je ne savais pas si je pouvais réduire l’écart, a dit Hamilton. Je n’ai pas lâché. On aurait dit des qualifications, à chaque tour.»
Photo: Laszlo Balogh Associated Press «Honnêtement, je ne savais pas si je pouvais réduire l’écart, a dit Hamilton. Je n’ai pas lâché. On aurait dit des qualifications, à chaque tour.»

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Hongrie, dimanche, inscrivant ainsi une huitième victoire cette saison.

Le pilote de Mercedes en est maintenant à 81 victoires en carrière — à dix gains d’égaler le record de Michael Schumacher, sept fois champion de Formule 1. Hamilton a réussi un dépassement tardif aux dépens de Max Verstappen, de Red Bull. Ce dernier partait premier, mais il a dû se contenter du deuxième rang. Hamilton a notamment surmonté un laborieux premier passage aux puits, d’une durée de quatre secondes. Celui de Verstappen en a pris 2,6.

La troisième place est allée à Sebastian Vettel, après qu’il eut dépassé son coéquipier chez Ferrari, Charles Leclerc. Le Québécois Lance Stroll a fini 17e avec Racing Point, gagnant deux rangs quant à sa position de départ. « Il n’y a pas grand-chose à dire à propos du week-end, ce qui est bien dommage, a dit le Canadien. J’ai eu un mauvais départ et je n’ai pas rattrapé de terrain au premier tour, ce qui est tellement important ici. J’ai été pris derrière la Williams de George Russell pendant toute la course. »

Mercedes a procédé au deuxième changement de pneus de Hamilton avec une vingtaine de tours à disputer. Verstappen est resté en piste ; Red Bull espérait le maintien des acquis, sur un tracé où il n’est pas facile de dépasser. Les pneus beaucoup plus rapides du Britannique ont grugé les 20 secondes d’écart, par contre. Avec cinq tours à faire, le coussin était diminué à trois secondes. Au 67e tour, sur 70, Hamilton s’est finalement placé en tête.

« Nous aurions dû avoir la même stratégie », s’est plaint Verstappen, à la radio de son équipe. « Honnêtement, je ne savais pas si je pouvais réduire l’écart, a dit Hamilton. Je n’ai pas lâché. On aurait dit des qualifications, à chaque tour. » Verstappen n’a pas gagné, mais il a quand même signé le tour le plus rapide. « J’ai tout tenté, a mentionné Verstappen. Félicitations à Lewis. Il a vraiment mis de la pression. »

La prochaine course aura lieu le 1er septembre, en Belgique.