Le parcours inattendu de Coco Gauff à Wimbledon est terminé

L'Américaine Coco Gauff, qui est devenue à 15 ans la plus jeune joueuse à se qualifier pour le tableau principal à Wimbledon de l’ère professionnelle, avait éliminé la quintuple championne Venus Williams au premier tour.
Photo: Kirsty Wigglesworth Associated Press L'Américaine Coco Gauff, qui est devenue à 15 ans la plus jeune joueuse à se qualifier pour le tableau principal à Wimbledon de l’ère professionnelle, avait éliminé la quintuple championne Venus Williams au premier tour.

Le parcours inattendu mais remarquable de Coco Gauff à Wimbledon est terminé.

L’Américaine de 15 ans, qui est devenue la plus jeune joueuse à se qualifier pour le tableau principal à Wimbledon de l’ère professionnelle, a perdu face à l’ancienne numéro 1 mondiale Simona Halep 6-3, 6-3 au quatrième tour.

« J’ai beaucoup appris, a mentionné Gauff, qui est plus jeune que plusieurs des joueuses qui participent au tournoi junior à Wimbledon. J’ai appris comment jouer devant une foule importante. J’ai appris ce que c’est d’être sous pression. J’ai beaucoup appris et je suis vraiment reconnaissante d’avoir vécu cette expérience. »

Gauff avait éliminé la quintuple championne Venus Williams au premier tour, puis elle a sauvé deux balles de match au troisième tour pour se qualifier pour la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem à ses débuts.

Jouant sur le court no 1, le deuxième plus grand stade du All England Club, Gauff a obtenu beaucoup d’appui de la foule. Mais Halep, championne à Roland-Garros en 2018 et demi-finaliste de Wimbledon en 2014, a offert les meilleurs coups. Elle a brisé Gauff à cinq reprises et a profité de 29 fautes directes.

Gauff a réussi à sauver deux autres balles de match sur son service à 5-2, mais Halep a remporté le jeu suivant pour accéder aux quarts de finale.

Williams s’impose

Auparavant, Serena Williams a atteint les quarts de finale du tournoi anglais pour la 14e fois, défaisant Carla Suarez Navarro 6-2, 6-2.

Même si elle manque de compétition cette année, Serena Williams demeure redoutable sur gazon.

Williams, qui a été à l’écart de la compétition pendant environ un an lorsqu’elle a eu un enfant en 2017 avant d’effectuer son retour en 2018, n’a pas joué avant Wimbledon depuis la troisième ronde des Internationaux de France — faisant l’impasse sur les tournois préparatoires sur gazon.

« Je n’ai certainement pas joué assez de matchs, a reconnu Williams, qui a dû composer avec une blessure au genou gauche. J’ai disputé quasiment plus de matchs cette semaine que ces cinq derniers mois. Ayoye ! »

Williams a atteint les quarts de finale aux Internationaux d’Australie, puis a déclaré forfait lors d’un match à Indian Wells, a abandonné à Miami et Rome, puis a disputé Roland-Garros.

« Je sais que je peux jouer, et maintenant que je me sens mieux physiquement, je suis soulagée, a confié Williams. Finalement, je peux enfin jouer au tennis. »

Contre Suarez Navarro, Williams a remporté six jeux consécutifs à 3-2 à la première manche et a réussi le bris pour prendre une avance de 5-2 à la deuxième. Elle a facilement conclu la rencontre.

Williams, qui a perdu contre Angelique Kerber en finale à Wimbledon l’an dernier, fera face à sa compatriote Alison Riske, qui a créé la surprise en éliminant la favorite Ashleigh Barty.

La dernière défaite de Williams est également survenue face à une Américaine, Sofia Kenin, au troisième tour à Roland-Garros.

« La dernière fois que j’ai affronté une compatriote, j’ai perdu. Je veux absolument bien faire cette fois-ci, a poursuivi Williams. Et oui, elle est très bonne sur gazon. Elle a éliminé la numéro 1 mondiale qui vient juste de remporter un tournoi sur gazon. J’ai regardé ce match, alors je serai prête pour elle. »

Difficultés au service

Riske a effectivement mis fin à la série de 15 victoires consécutives de Barty et à ses chances de remporter un deuxième titre d’affilée du Grand Chelem.

L’Australienne, première tête de série, avait remporté ses 15 précédents matchs, dont le titre à Roland-Garros, mais elle s’est inclinée face à Alison Riske 3-6, 6-2, 6-3 à Wimbledon, lundi, ce qui a permis à l’Américaine d’accéder aux quarts de finale d’un tournoi majeur pour la première fois.

Barty en était à son premier tournoi en tant que no 1 mondiale et elle a commencé par gagner des points sur son service contre Riske.

À son premier jeu au service, Barty, première tête de série, a remporté les quatre points grâce à des as. Elle a également remporté deux autres points au jeu suivant avec des as. Elle a conclu le match avec 12.

Mais Riske a saisi ses chances quand elle les a eues, brisant Barty quatre fois en autant d’occasions, notamment en prenant une avance de 5-3 dans la manche décisive avant de servir pour le match.

« Je m’en suis tenue à la façon dont je voulais jouer, a déclaré Barty. Ensuite, dans la deuxième manche, je pense que mon service m’a laissé tomber. J’ai laissé Alison revenir dans le match trop souvent, m’en remettant à mon deuxième service. »

Par ailleurs, Elina Svitolina, no 8, eu raison de Petra Matric 6-4, 6-2 et Zhang Shuai a défait Dayana Yastremska 6-4, 1-6 et 6-2.

Svitolina a remporté six jeux d’affilée à 4-4 à la première manche. Martic a demandé une pause pour recevoir des soins à la jambe gauche après le premier jeu de la deuxième manche et elle a semblé gênée dans ses déplacements par la suite. Elle a de nouveau demandé un traitement à 4-1.