Le Canada vaincu 3-1 par la Finlande en finale du Mondial

Les joueurs de l'équipe de Finlande ont soulevé la coupe après la victoire des leurs, dimanche.
Photo: Petr David Josek Associated Press Les joueurs de l'équipe de Finlande ont soulevé la coupe après la victoire des leurs, dimanche.

Le Canada a dû se contenter de l’argent au Championnat du monde de hockey, ayant été battu 3-1 par la Finlande en finale.

Le capitaine Marko Anttila a brisé l’impasse tôt au troisième tiers, complétant un doublé. Harri Pesonen a ajouté un but avec quatre minutes à jouer, et les Finlandais ont vaincu le Canada pour la deuxième fois du tournoi. Kevin Lankinen a effectué 42 arrêts.

Shea Theodore a été le seul buteur du Canada, tandis que Matt Murray a réalisé 19 arrêts.

La Finlande triomphe pour la première fois depuis 2011.

Quant à la médaille d’argent du Canada, elle porte à quatre le nombre de podiums de l’unifolié depuis cinq ans.

Le Canada est la seule équipe à avoir atteint les demi-finales du Championnat du monde ces cinq dernières années. Les Canadiens ont remporté l’or en 2015 et en 2016 et l’argent en 2017, avant de terminer quatrièmes en 2018.

Theodore a donné au Canada une avance de 1-0 à mi-chemin de la première période. Le défenseur britanno-colombien a saisi une passe d’Anthony Mantha, près de la ligne bleue, puis il a battu Lankinen au-dessus du gant. Le Canada a dominé la Finlande 15 à 9 pour les tirs en première période.

Anttila a créé l’égalité en début de deuxième période en avantage numérique (Theodore avait fait trébucher). Son puissant tir a déjoué Murray entre les jambières, 20 secondes après le début de la supériorité. C’était le deuxième but d’Anttila en autant de jours. Il a également marqué lors de la victoire surprise de 1-0 de la Finlande contre la Russie en demi-finale, samedi.

Anttila a rappliqué à 2 : 35 au troisième vingt, battant Murray dans le haut du filet. Pesonen a ajouté un but d’assurance avec 4 : 06 au cadran.

Le Canada est venu de l’arrière avec des buts tardifs contre la Slovaquie et la Suisse, plus tôt dans le tournoi. L’équipe a maintenu la pression pendant les dernières minutes, dimanche, mais Lankinen a résisté.

Alignement surprenant

La Finlande avait des joueurs peu connus, deux seulement ayant joué dans la LNH cette saison. La formation a démarré le tournoi en infligeant aux Canadiens leur seule défaite lors de la ronde préliminaire. L’équipe finlandaise a fini deuxième du classement dans le groupe A, derrière le Canada. Ils ont écarté les Suédois et doubles champions en titre en quarts de finale, avant d’éliminer les Russes, jusque-là invaincus.

Kaapo Kakko, au repêchage cette année, a mené la Finlande avec six buts. Lankinen entamait le match de dimanche avec une fiche de 6-1, un pourcentage d’arrêts de 0,933 et une moyenne de buts alloués de 1,57.

Plus tôt, dimanche, la Russie a obtenu le bronze en battant la République tchèque, 3-2.