Wimbledon introduira des chronos

En Grand Chelem, les règlements stipulent que les joueurs disposent de 25 secondes pour servir après un point, à l’instar des circuits de l’ATP et de la WTA. Sur la photo, Novak Djokovic en 2018.
Photo: Glyn Kirk Agence France-Presse En Grand Chelem, les règlements stipulent que les joueurs disposent de 25 secondes pour servir après un point, à l’instar des circuits de l’ATP et de la WTA. Sur la photo, Novak Djokovic en 2018.

Wimbledon introduira très probablement à son tournoi de 2020 des chronomètres pour faire respecter le temps consacré au service, une mesure qui a fait ses débuts en Grand Chelem aux Internationaux des États-Unis l’année dernière.

Le président du tournoi, Richard Lewis, a fourni les détails des dates de l’événement lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a aussi annoncé une augmentation de près de 12 % des bourses pour l’édition du 1er au 14 juillet.

Lewis a précisé que la présence de chronomètres ne constitue « pas un changement de règlement, mais simplement un outil visible sur le terrain pour gérer le règlement ».

En Grand Chelem, les règlements stipulent que les joueurs disposent de 25 secondes pour servir après un point, à l’instar des circuits de l’ATP et de la WTA. Ils reçoivent d’abord un avertissement, puis écopent d’une faute pour la deuxième violation.

Le tournoi de Wimbledon versera une bourse totale de 57,4 millions $CAN et les deux champions en simple toucheront 3,54 millions, une augmentation de 4,4 %.

Les perdants au premier tour recevront 68 000 $, une augmentation de 15 %.

Le court no 1 de Wimbledon aura un nouveau toit rétractable et une capacité augmentée à 12 345 personnes.