La moyenne des salaires est encore en baisse dans le baseball

Mike Trout a signé un contrat de 430 millions, le plus lucratif de l'histoire du sport professionnel nord-américain.
Photo: Elaine Thompson Associated Press Mike Trout a signé un contrat de 430 millions, le plus lucratif de l'histoire du sport professionnel nord-américain.

Mike Trout, Bryce Harper et Manny Machado ont peut-être ratifié des contrats pharaoniques au cours des derniers mois, mais la moyenne des salaires dans les Ligues majeures de baseball pourrait baisser pour une deuxième année de suite lorsque la saison régulière se mettra en branle, selon une analyse d’Associated Press.

Les 872 joueurs actifs en date de lundi soir, comprenant ceux qui séjournent sur la liste des blessés, empochaient en moyenne 4,36 millions $US, en baisse par rapport aux 4,41 millions au début de la saison dernière et aux 4,45 millions lors du match d’ouverture en 2017, d’après les données compilées par AP.

Ces baisses surviennent après deux « fenêtres d’opportunité » plutôt calmes sur le marché des joueurs autonomes, au cours desquelles de nombreux vétérans ont vu leur salaire être réduit, et au moment où les as Dallas Keuchel et Craig Kimbrel n’ont toujours pas d’entente avec une équipe des Ligues majeures.

La moyenne pourrait varier lorsque les équipes dévoileront leur formation partante pour leur match d’ouverture, jeudi. Ce chiffre fluctuera en fonction du nombre de joueurs inscrits sur la liste des blessés et le nombre de joueurs de soutien qui prendront leur place au sein de la formation partante. En 2018, la moyenne avait légèrement baissé au début de la campagne après que les joueurs autonomes Jake Arrieta (Phillies de Philadelphie) et Alex Cobb (Orioles de Baltimore) eurent conclu des ententes et entamé leur saison dans les ligues mineures.

La baisse de l’an dernier était la deuxième seulement depuis la fameuse grève de 1994-1995, selon les calculs d’AP, après une chute de 2,7 % en 2004.

La stagnation des salaires pourrait persister l’an prochain. La cuvée 2019-2020 des joueurs autonomes a perdu beaucoup d’attrait puisque Chris Sale, Justin Verlander, Nolan Arenado et Paul Goldschmidt ont tous conclu de nouvelles ententes pendant le camp d’entraînement printanier. Gerrit Cole, Madison Bumgarner, Khris Davis, Xander Bogaerts, Didi Gregorius et Anthony Rendon sont maintenant les joueurs les plus convoités.