Raonic courbe l’échine au troisième tour de l’Omnium de Miami

Raonic a eu besoin de traitements au dos en début de deuxième manche et, par la suite, ses mouvements ont semblé difficiles à quelques occasions.
Photo: Julian Finney Getty images Agence France-Presse Raonic a eu besoin de traitements au dos en début de deuxième manche et, par la suite, ses mouvements ont semblé difficiles à quelques occasions.

Le Canadien Milos Raonic s’est incliné en deux manches de 6-4, 6-4 contre le Britannique Kyle Edmund, dimanche après-midi, au troisième tour de l’Omnium de Miami.

Raonic, 12e tête de série du tournoi, a été brisé tard en deuxième manche et Edmund (no 19) a servi pour sceller l’issue de sa victoire.

Raonic, de Thornhill, en Ontario, a eu besoin de traitements au dos en début de deuxième manche et, par la suite, ses mouvements ont semblé difficiles à quelques occasions.

Il ne reste plus que deux Canadiens encore présents à ce tournoi en simple.

Le Montréalais Félix Auger-Aliassime a vaincu le Polonais Hubert Hurkacz 7-6 (5), 6-4, passant ainsi au quatrième tour.

L’Ontarien Denis Shapovalov doit se mesurer au Russe Andrey Rublev, lundi.

Par ailleurs, Shapovalov et son partenaire indien Rohan Bopanna ont accédé aux quarts de finale du double masculin, battant le Croate Nikola Mektic et l’Espagnol Marcel Granollers 6-1, 6-2 en seulement 51 minutes.

Ils affronteront le duo vainqueur du match entre les Américains Bob et Mike Bryan, troisièmes têtes de série, ainsi que le Chilien Nicolas Jarry et le Croate Franko Skugor.

Andreescu, une « diva », dit Kerber

L’Ontarienne Bianca Andreescu profite quant à elle d’une journée de congé après avoir obtenu son laissez-passer pour le quatrième tour la veille. Elle a vaincu Angelique Kerber pour la deuxième fois en une semaine, provoquant des frictions entre elles. La championne du Masters d’Indian Wells a accédé au quatrième tour de l’Omnium de Miami en l’emportant 6-4, 4-6, 6-1 dans la nuit de samedi à dimanche.

Andreescu a demandé l’intervention d’un thérapeute après sept jeux en raison d’une douleur au bras droit. Deux autres pauses médicales ont ensuite été nécessaires, pour son bras et une épaule. « Biggest drama queen ever »(«La plus grande diva de l’histoire»), a murmuré Kerber après avoir offert une poignée de main brusque à Andreescu après la rencontre.

Kerber, la quatrième raquette mondiale, a cependant tenté de faire amende honorable dimanche matin sur Twitter, en félicitant Andreescu « pour une grande performance et une victoire bien méritée ». La représentante de l’unifolié n’a pas réagi à ce commentaire sur Twitter.

Andreescu, une joueuse âgée de seulement 18 ans, a vaincu Kerber en finale à Indian Wells pour obtenir le premier titre de la WTA de sa carrière. L’Allemande était la huitième tête de série à Miami, tandis qu’Andreescu n’est pas classée. Il s’agissait de la 12e victoire de la Canadienne contre des joueuses du top 50 mondial en 2019. Elle n’en avait obtenu qu’une seule avant le début de l’année.

Andreescu, qui est maintenant la 24e joueuse mondiale, connaît un début de saison stupéfiant sur le circuit de la WTA. Au quatrième tour, elle affrontera l’Estonienne Anett Kontaveit.


Avec Associated Press