Kim Boutin récolte la médaille de bronze aux Championnats mondiaux sur courte piste

Kim Boutin (au centre) a occupé la deuxième place pendant une bonne partie de la finale du 1000 mètres, avant de voir la Sud-Coréenne Min Jeong Choi la dépasser.
Photo: Ivo Paunov Associated Press Kim Boutin (au centre) a occupé la deuxième place pendant une bonne partie de la finale du 1000 mètres, avant de voir la Sud-Coréenne Min Jeong Choi la dépasser.

Grâce à une médaille de bronze au 1000 mètres et à une sixième place en super-finale du 3000 mètres, la Québécoise Kim Boutin a terminé au troisième rang du classement général des Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste dimanche, en Bulgarie.

Boutin, qui a amassé un total de 37 points au classement cumulatif, a occupé la deuxième place pendant une bonne partie de la finale du 1000 mètres. Toutefois, un léger faux mouvement à la sortie du dernier virage a permis à la Sud-Coréenne Min Jeong Choi de dépasser la Sherbrookoise à la ligne d’arrivée.

La Néerlandaise Suzanne Schulting a remporté la médaille d’or.

« J’ai tout donné dans le 1000 mètres, a dit Boutin concernant sa première médaille de la journée. J’ai vraiment essayé d’y aller pour la victoire, mais malheureusement j’ai perdu ma place. Au bout du compte, c’est comme ça que j’apprends, en essayant jusqu’à la ligne [d’arrivée]. »

Boutin a ensuite couronné des Championnats du monde très fructueux en allant chercher sa quatrième médaille de la fin de semaine, une autre de bronze, en finale du relais féminin, en compagnie des Montréalaises Alyson Charles et Camille De Serres-Rainville, et de Courtney Sarault, de Moncton au Nouveau-Brunswick.

Un échange quasi raté tôt pendant la finale a laissé les Canadiennes en quatrième place pendant une bonne partie de la course, mais elles ont fini par se retrouver sur le podium après que Schulting eut chuté dans les derniers tours pour mettre fin aux espoirs de médaille des Pays-Bas.

La Corée du Sud et la Russie ont remporté l’or et l’argent, respectivement.

Boutin pensait déjà à la saison prochaine et à l’occasion de faire mieux que la troisième place au classement général.

« Je visais d’être championne du monde, donc c’est dommage que je n’aie pas réussi. Mais je suis quand même contente parce que je trouve que je me suis fait battre par des filles qui sont vraiment super fortes et en même temps, je me sens proche d’atteindre leur niveau. J’ai quand même fait un bon retour en force cette saison et c’est certain que je vais viser de connaître une autre grosse saison l’an prochain. »

Les hommes à l’écart du podium

Du côté des hommes, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a abouti au pied du podium du classement général, ses 29 points lui valant la quatrième place, derrière les Sud-Coréens Hyo Jun Lim (102 points) et Dae Heon Hwang (55 points) et le Russe Semen Elistratov (44 points).

Steven Dubois a lui aussi fini parmi les dix premiers au cumulatif. L’athlète de Lachenaie s’est retrouvé dans la super-finale du 3000 m à ses premiers Championnats du monde et il a pris la neuvième place au classement général.

Le champion du monde en titre, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, a dû se contenter de la 18e place au classement général. Les autres patineuses canadiennes en lice dans les épreuves individuelles, Sarault et Charles, se sont respectivement classées 23e et 26e au cumulatif.