Wawrinka élimine Raonic à Rotterdam; Shapovalov passe en quarts de finale

Raonic s'est incliné face au Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 7-6 (4).
Photo: Koen van Weel / ANP / Agence France-Presse Raonic s'est incliné face au Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 7-6 (4).

Le Canadien Milos Raonic a subi l’élimination au deuxième tour du tournoi de tennis de Rotterdam, mercredi, s’inclinant devant le Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 7-6 (4).

Du coup, Wawrinka a savouré une douce revanche face à la quatrième tête de série du tournoi. Il y a environ un mois, en deuxième ronde des Internationaux de tennis d’Australie, Raonic avait vaincu Wawrinka en quatre manches qui avaient toutes nécessité des bris d’égalité.

Wawrinka a aussi privé les amateurs de tennis canadiens d’un match de quarts de finale entre Raonic et Denis Shapovalov, qui a vaincu le Tchèque Tomas Berdych 6-4 et 6-3, plus tard mercredi.

Lors du bris d’égalité du deuxième set, Wawrinka s’est détaché de son puissant adversaire grâce à un brillant retour de deuxième service qui est tombé tout près de la ligne de côté. Ce minibris lui permettait de se donner une avance de 3-2.

Wawrinka a inscrit un autre minibris à la suite d’un autre retour de service, lui procurant alors une avance de 6-3 et trois balles de match. Raonic a sauvé la première à l’aide d’un coup droit gagnant, mais le Suisse lui a remis la politesse avec un coup identique sur le point suivant.

Wawrinka l’a emporté malgré le fait qu’il ait été victime de quinze as comparativement à huit. Cela n’a pas empêché le Suisse d’être irréprochable au service alors qu’il n’a fait face qu’à une seule balle de bris, en première manche, qu’il a sauvée. Raonic n’a fait face qu’à deux chances de bris, mais Wawrinka a converti l’une d’elles, lors du troisième jeu de la manche initiale.

Shapovalov a porté son dossier contre Berdych à 2-1, s’imposant en 78 minutes. Il a récolté quatre bris et huit as.

Surprise de taille

Plus tôt en journée, Damir Dzumhur avait causé une vive surprise en éliminant le Grec Stefanos Tsitsipas, troisième tête de série, dans un match de première ronde.

Classé 56e au monde, Dzumhur, qui est orignaire de la Bosnie-Herzégovine, l’a emporté en trois manches de 6-4, 1-6, 7-5.

Dzumhur a gagné le duel, même s’il a fait preuve de moins d’efficacité que son rival au service.

Dzumhur a notamment réussi un seul as contre quatre doubles fautes pendant que Tsitsipas, demi-finaliste aux récents Internationaux de tennis d’Australie, inscrivait huit as contre une seule double faute.

Tsitsipas a également été meilleur que son rival au chapitre de l’efficacité en premières balles, réussissant 70 % de ses premiers services contre 56 % pour le Bosnien.

Les deux joueurs ont réalisé cinq bris de service chacun.

En deuxième ronde, Dzumhur affrontera le Kazakh Mikhail Kukushkin, qui a éliminé le favori local Robin Haase 6-2, 7-6 (4).

Dans d’autres matchs de premier tour, le Russe Daniil Medvedev, cinquième tête de série, le Français Jo-Wilfried Tsonga et le Hongrois Marton Fucsovics ont tous gagné en deux manches.

Le Français Gaël Monfils est par ailleurs devenu le premier joueur à atteindre les quarts de finale grâce à sa victoire de 4-6, 6-1, 6-3 contre l’Italien Andreas Seppi.