Frank Dancevic opte pour la jeunesse contre les Slovaques à la Coupe Davis

Âgé de 19 ans, Shapovalov occupe le 25e rang du classement de l’ATP, le plus haut pour un joueur de moins de 20 ans.
Photo: Kin Cheung Associated Press Âgé de 19 ans, Shapovalov occupe le 25e rang du classement de l’ATP, le plus haut pour un joueur de moins de 20 ans.

Le capitaine Frank Dancevic a décidé de faire confiance à la jeunesse plutôt qu’à l’expérience en vue de l’affrontement entre le Canada et la Slovaquie, cette fin de semaine au NTC Arena, dans le cadre de la Coupe Davis.

Les adolescents Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime ont été sélectionnés jeudi par Dancevic afin de disputer les matchs en simple et en double lors de cette qualification au meilleur de cinq duels. Du côté des Slovaques, Martin Klizan et Filip Horansky prendront part aux matchs en simple tandis que Filip Polasek et Igor Zelenay joueront en double.

Les matchs en simple auront lieu vendredi, sur un terrain intérieur de terre battue. Le double se déroulera samedi avant les parties inversées en simple.

Âgé de 19 ans, Shapovalov occupe le 25e rang du classement de l’ATP, le plus haut pour un joueur de moins de 20 ans. Il commencera le bal contre Horansky, qui pointe au 219e échelon. Auger-Aliassime, classé 106e, le meilleur rang pour un joueur de 18 ans, croisera le fer avec Klizan, 38e de l’ATP.

L’équipe gagnante accédera aux finales de la Coupe Davis, qui auront lieu à Madrid, en novembre.

Les deux joueurs canadiens sont athlétiques, dynamiques et possèdent de bonnes habiletés pour frapper la balle avec puissance. Shapovalov a éclos en 2017 et, depuis, il se maintient très haut au classement. Auger-Aliassime est quant à lui un des meilleurs espoirs du sport.

Shapovalov, de Richmond Hill en Ontario, et Auger-Aliassime, de Montréal, ont grimpé les échelons ensemble en tant que juniors. Ils ont remporté les grands honneurs lors du volet junior du double aux Internationaux de tennis des États-Unis, en 2015.

« Ils ont toutes les habiletés nécessaires pour devenir de très grands joueurs », a récemment mentionné Daniel Nestor, qui a pris sa retraite il y a quelques mois.

Les vétérans Peter Polansky et Dancevic se trouvent aussi dans la formation canadienne. Milos Raonic, le 14e joueur au monde, n’est pas disponible en raison d’une blessure au genou.

Shapovalov montre un dossier de 5-3 lors de ses cinq dernières apparitions à la Coupe Davis. En septembre, il avait effacé un retard de deux sets pour vaincre le Néerlandais Robin Haase.

« Je sais que Denis est prêt pour cette qualification et je crois que ce sera très bon pour Félix parce que ce sera sa première partie à ce tournoi. Il n’avait pas joué en septembre et c’est un bon joueur de terre battue », a exprimé cette semaine le président de Tennis Canada, Michael Downey.

Le Canada occupe actuellement la 16e position au classement de la Coupe Davis, treize rangs au-dessus de la Slovaquie.

« Nous allons nous concentrer sur nos forces, notre style de jeu et sur ce que nous aurons à faire pour bien jouer et gagner trois matchs », a affirmé Dancevic, à Bratislava.

Le Canada s’était incliné 4-1 contre la Slovaquie lors de leur seul autre duel à la Coupe Davis, à Montréal en 1997.

À voir en vidéo