Alizé Cornet surprend Angelique Kerber

Alizé Cornet a profité du jeu erratique d'Angelique Kerber pour l’emporter en 95 minutes et mériter son billet pour le troisième tour.
Photo: Minas Panagiotakis Getty Images / AFP Alizé Cornet a profité du jeu erratique d'Angelique Kerber pour l’emporter en 95 minutes et mériter son billet pour le troisième tour.

Angelique Kerber s’est présentée à Montréal avec le plus grand nombre de victoires sur le dur (21) et toutes surfaces confondues (39) sur le circuit de la WTA cette saison. Mercredi, elle a donné l’impression de jouer dans du sable mouvant.

Erratique du début à la fin, Kerber a été éliminée dès son premier match au tournoi de la Coupe Rogers, s’inclinant 6-4, 6-1 face à la Française Alizé Cornet sur le court central du stade IGA.

Cornet, qui avait dû venir de l’arrière pour éliminer Tatjana Maria mardi, a profité du jeu erratique de la quatrième tête de série pour l’emporter en 1 h 25 et mériter son billet pour le troisième tour. Elle affrontera l’Australienne Ashleigh Barty (15e), qui a défait la Belge Alison Van Uytvanck 7-6 (7), 6-2.

Kerber n’avait pas joué depuis son triomphe à Wimbledon il y a plus de trois semaines, et elle a paru rouillée.

« Ce n’est jamais facile de changer de surface, a-t-elle noté lors d’un bref point de presse. J’aurais eu besoin d’un peu plus de temps, de plus de matchs et de séances d’entraînement pour m’habituer à la surface dure. Je pense aussi avoir commis trop d’erreurs lors des moments importants, et elle a joué avec constance du premier au dernier point. »

Demi-finaliste à Montréal en 2016, Kerber a connu un difficile départ, perdant ses deux premiers jeux au service. L’Allemande de 30 ans a ramené la première manche à service égal lors du neuvième jeu avant de concéder un troisième bris — et le set initial — immédiatement après à la suite d’un piètre amorti que la Française a facilement exploité.

Kerber a été incapable de renverser la tendance en deuxième manche, concédant un bris dès le deuxième jeu et un autre au sixième. Cornet a profité d’un revers trop long de Kerber pour mettre fin à l’affrontement, à sa deuxième balle de match.

Le menu de la journée de mercredi est copieux alors que les cinq premières têtes de série devaient disputer leur premier match de la semaine en simple. Le programme inclut un duel entre l’Américaine Sloane Stephens, classée troisième, et la Montréalaise Françoise Abanda, pour conclure la session de jour.

La Roumaine Simona Halep, favorite du tournoi et championne à Montréal en 2016, amorcera la session de soirée contre la Russe Anastasia Pavlyunchenkova, qu’elle a battue sept fois en autant de tentatives en carrière.

Après ce match, ce sera au tour de la Danoise Caroline Wozniacki, deuxième tête de série, à se présenter devant le public montréalais alors qu’elle affrontera la Bélarusse Aryna Sabalenka. Cette dernière, âgée de 20 ans seulement, est l’une des vedettes montantes du tennis féminin.

L’Ukrainienne Elina Svitolina (5e), l’Américaine Venus Williams (13e), la Russe Maria Sharapova et la Bélarusse Victoria Azarenka sont également au programme.