Serena Williams poursuit sur sa lancée à Wimbledon

«Je suis ici pour prouver que je suis de retour. Et j’ai l’impression d’être de retour», a commenté Serena Williams.
Photo: Oli Scarff Agence France-Presse «Je suis ici pour prouver que je suis de retour. Et j’ai l’impression d’être de retour», a commenté Serena Williams.

L’Américaine Serena Williams est revenue de l’arrière pour obtenir sa place dans le carré d’as du tournoi de Wimbledon, mardi.

Elle s’est rapprochée de son huitième sacre sur le gazon anglais et d’un 24e trophée du Grand Chelem — mais son premier depuis qu’elle s’est absentée pendant plus d’un an pour avoir un enfant — en éliminant l’Italienne Camila Giorgi, 52e mondiale, 3-6, 6-3, 6-4, en quarts de finale.

« Ce n’est que mon quatrième tournoi depuis mon retour au jeu, je ne ressens donc pas de pression, a commenté Williams. Je suis ici pour prouver que je suis de retour. Et j’ai l’impression d’être de retour. J’ai encore un long parcours pour revenir là où j’étais. »

Williams a été classée 25e tête de série par les dirigeants du All England Club, en reconnaissance pour tous ses succès passés sur le gazon anglais, dont des titres à ses deux dernières présences en 2015 et 2016. Elle a raté Wimbledon l’an dernier parce qu’elle était enceinte, et il s’est passé environ seize mois entre ses tournois du Grand Chelem. En conséquence, elle a glissé au-delà du top 180.

Cela va maintenant changer.

Le prochain rendez-vous de l’Américaine de 36 ans aura lieu contre l’Allemande Julia Görges, no 13, gagnante 3-6, 7-5 et 6-1 contre la Néerlandaise Kiki Bertens, no 20.

C’est tout nouveau pour Görges, qui n’avait jamais disputé un quart de finale en Grand Chelem avant cette semaine. De plus, à Wimbledon en particulier, elle avait perdu au premier tour à chacune des cinq dernières années.

Williams présente un palmarès de 3-0 aux dépens de Görges, l’ayant emporté en deux sets chaque fois. « Chaque match commence à zéro, a noté Görges. Tout le monde a les mêmes chances de gagner ce match, et j’ai hâte d’en être. »

L’autre demi-finale opposera, jeudi, l’Allemande Angelique Kerber, no 11, à la Lettone Jelena Ostapenko, no 12.

Un dénouement heureux

Chez les hommes, Juan Martin del Potro s’est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Wimbledon pour la première fois depuis 2013 en défaisant Gilles Simon 7-6 (1), 7-6 (5), 5-7, 7-6 (5).

Del Potro, cinquième tête de série, n’a pas réussi à convertir ses quatre balles de match alors qu’il servait à 5-4 au quatrième set, mais il a conservé son sang-froid pour conclure l’affrontement à sa première occasion au bris d’égalité qui a suivi.

Ce match de quatrième ronde, qui avait été reporté à mardi, a duré quatre heures et vingt-quatre minutes, ce qui en fait le plus long du tableau masculin de la quinzaine.

L’Argentin fera face à l’Espagnol Rafael Nadal, de retour en quarts de finale à Wimbledon pour la première fois depuis 2011.

Dabrowski s’incline

La journée de mardi a finalement été marquée par l’élimination de la Canadienne Gabriela Dabrowski en troisième ronde du tournoi de double mixte.

Dabrowski, originaire d’Ottawa, et le Croate Mate Pavic, premières têtes de série de la compétition, ont perdu en deux manches de 6-3, 6-4 contre les Britanniques Harriet Dart et Jay Clarke.

Dabrowski et Pavic, qui visaient une troisième participation d’affilée à une finale d’un tournoi du Grand Chelem, ont affiché de meilleures statistiques dans la majorité des principales catégories. Cependant, ils n’ont converti qu’une seule de leurs six chances de bris pendant que Dart et Clarke inscrivaient trois bris de service en cinq occasions.

Par ailleurs, Leylah Annie Fernandez, demi-finaliste du tournoi simple filles des Internationaux de France, a été éliminée au deuxième tour du volet junior à Wimbledon.

La Lavalloise de 15 ans, 11e tête de série, s’est inclinée en deux manches de 6-2, 6-4 contre la Britannique Emma Raducanu, également âgée de 15 ans.

Fernandez a toutefois fait amende honorable en double féminin. Dans un match de premier tour, Fernandez et l’Américaine Gabriella Price ont facilement défait les Britanniques Danielle Daley et Tanysha Dissanayake 6-2, 6-2.