F1: Verstappen domine les essais du vendredi au Grand Prix du Canada

Le Néerlandais a enregistré un chrono d’une minute et 12,198.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le Néerlandais a enregistré un chrono d’une minute et 12,198.

Le pilote Red Bull Max Verstappen a dominé la première journée d’essais libres du Grand Prix de Formule 1 du Canada, vendredi, par une journée splendide sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Verstappen a retranché plus d’une seconde au meilleur temps qu’il avait lui-même signé en matinée. Le Néerlandais, qui a beaucoup à se faire pardonner cette saison, a enregistré un chrono d’une minute et 12,198.

Le pilote Ferrari Kimi Raikkonen a terminé deuxième après avoir accusé un déficit de 0,130 seconde, suivi du vainqueur du Grand Prix de Monaco, Daniel Ricciardo, qui n’a presque pas tourné pendant la deuxième séance d’essais libres.

L’Australien, qui avait endommagé son système de récupération de l’énergie dans la principauté il y a deux semaines, a tout de même réalisé le troisième temps, à 0,405 seconde de son coéquipier.

Ricciardo a précédé le pilote Mercedes Lewis Hamilton, quatrième à 0,579 seconde. Le Britannique sera à surveiller samedi puisqu’il adore Montréal et qu’il a remporté six des huit derniers Grands Prix du Canada.

Pour sa part, le pilote Ferrari Sebastian Vettel, qui est deuxième au classement des pilotes derrière Hamilton, a pris le cinquième rang à 0,787 seconde.

Tous les autres pilotes n’ont pu se glisser sous la barre des 1:13,00 en après-midi — y compris Valtteri Bottas le coéquipier de Hamilton chez Mercedes.

Lance Stroll et son coéquipier chez Williams Sergey Sirotkin ont connu une autre journée assez difficile. Ils ont terminé respectivement 19e et 20e de cette première journée d’essais, à plus de 2,5 secondes de Verstappen.

La deuxième séance a été interrompue dès la première demi-heure après que le pilote Carlos Sainz eut perdu la maîtrise de sa Renault à l’entrée du virage no 7, percutant du même coup la barrière de sécurité avec l’arrière de sa voiture.

Le pilote McLaren Stoffel Vandoorne a pour sa part effleuré un muret après une heure en piste, ce qui a entraîné un bris de suspension et une crevaison. Il n’est pas revenu en piste.

Comme c’est souvent le cas lors de la première journée d’essais, la piste était poussiéreuse. En conséquence, les pilotes ont éprouvé de la difficulté à trouver de l’adhérence, mais au fur et à mesure que les voitures tournaient, les temps se sont mis à baisser.

Les pilotes seront de retour en piste samedi matin pour la troisième et dernière séance d’essais libres, avant de prendre part aux qualifications en après-midi.