Une finale Zverev-Nadal à Roland-Garros?

Alexander Zverev a réussi à triompher face au Bosniaque Damir Dzumhur, vendredi.
Photo: Thomas Samson Agence France-Presse Alexander Zverev a réussi à triompher face au Bosniaque Damir Dzumhur, vendredi.

Paris — Alexander Zverev se dresse de plus en plus au sommet de la courte liste des joueurs qui pourraient contrecarrer les ambitions de Rafael Nadal de gagner un 11e titre aux Internationaux de France.

Même s’il n’avait jamais disputé un match de cinq sets à Roland-Garros avant cette année, l’Allemand, deuxième tête de série, a fait preuve de courage et a gardé son sang-froid pour en gagner deux consécutivement.

Du haut de ses six pieds et six pouces, il se déplace avec de plus en plus d’aisance sur la terre battue. Et il accède au quatrième tour du tournoi parisien pour la première fois.

Zverev a sauvé une balle de match avant de s’imposer 6-2, 3-6, 4-6, 7-6 (3), 7-5 contre Damir Dzumhur. Cette victoire était la première de l’Allemand de 21 ans sur le court Philippe Chatrier.

« J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres à l’avenir », a-t-il déclaré lors de son entrevue après le match.

« C’était important pour moi de voir si je pouvais gagner deux matchs de cinq sets consécutifs, a plus tard expliqué Zverev. Cela me procure une grande confiance d’avoir été poussé à la limite au cinquième set, de jouer de longs matchs sur ce type de surface, tout en sachant que je suis assez en forme pour continuer aussi longtemps que je le veux. »

Dzumhur est entré en collision avec un ramasseur de balles au quatrième set alors qu’ils regardaient tous les deux en l’air pour attraper une balle. Pendant quelques instants, le garçon a semblé blessé, restant allongé sur la terre rouge. Mais il s’est ensuite relevé avec l’aide de Dzumhur.

Djokovic

Pour sa part, Novak Djokovic retrouve petit à petit son niveau de jeu après une pause forcée à cause d’une blessure au coude.

Le champion 2016 a vaincu l’Espagnol Roberto Bautista Agut 6-4, 6-7 (6), 7-6 (4), 6-2 à l’issue d’un match de presque quatre heures qui a mis sa patience à l’épreuve. Après avoir perdu un point lors du bris d’égalité au deuxième set, Djokovic a frappé la terre battue avec sa raquette.

« Il joue avec beaucoup de patience, a-t-il dit d’Agut, trop pour moi. »

Le Serbe n’avait pas disputé un match aussi long depuis janvier 2017 et son deuxième tour perdu contre Denis Istomin en Australie.