Internationaux de France: Shapovalov éliminé au deuxième tour par Marterer

Denis Shapovalov a indiqué après la rencontre qu’il avait beaucoup appris sur la terre battue, mais qu’il lui restait encore des choses à démystifier.
Photo: Thibault Camus Associated Press Denis Shapovalov a indiqué après la rencontre qu’il avait beaucoup appris sur la terre battue, mais qu’il lui restait encore des choses à démystifier.

Paris — Le parcours de Denis Shapovalov aux Internationaux de tennis de France a pris fin au deuxième tour.

L’Ontarien âgé de 19 ans, 24e tête de série, a été éliminé 5-7, 7-6, 7-5 et 6-4 jeudi par l’Allemand Maximilian Marterer.

Dans une lutte entre deux tennismen qui ont accédé au tableau principal à Roland Garros pour la première fois de leur carrière, Shapovalov a commis plus de doubles fautes (11) que d’as (six), et beaucoup plus de fautes directes (82) que de coups gagnants (52).

Le représentant de l’unifolié est ainsi devenu la 10e tête de série à être éliminée depuis le début de la compétition.

Shapovalov a indiqué après la rencontre qu’il avait beaucoup appris sur la terre battue, mais qu’il lui restait encore des choses à démystifier.

« J’ai l’impression que je pourrais devenir très bon [sur la terre battue]. Je suis très excité par cette perspective, a commenté Shapovalov. J’ai hâte à l’an prochain, afin de prendre part à tous ces tournois sur la terre battue. »

« Mais il faut savoir que je n’ai pas grandi en jouant sur cette surface, donc je ne savais pas trop comment m’y comporter, a ajouté l’Ontarien. Quand tu affrontes tous ces joueurs européens ; ils savent quoi faire sur cette surface. J’étais perdu dans les échanges, et je me disais : “Comment est-ce que je dois exploiter mon jeu pour gagner ces points, ces matchs ?”, particulièrement en début de tournoi. »

« En conséquence, après avoir trouvé mes repères, les choses ont été beaucoup plus faciles pour moi, et j’ai pu bâtir ma confiance et me dire que j’avais ce qu’il fallait pour jouer sur cette surface, et, certes, connaître ma part de succès », a-t-il évoqué.

Défaite de Pospisil

Shapovalov, de Richmond Hill en Ontario, était le dernier joueur canadien toujours en lice dans le tableau principal.

Peter Polansky, de Thornhill, en Ontario, et Vasek Pospisil, de Vancouver, ont perdu leur match de premier tour plus tôt cette semaine.

Ce revers a mis un terme aux espoirs d’un éventuel match revanche entre Shapovalov et le « roi de la terre battue », Rafael Nadal, au quatrième tour.

Pospisil et l’Américain Ryan Harrison se sont inclinés au premier tour du tournoi de double, jeudi. Ils ont plié l’échine 6-4, 6-3 devant le Français Benoît Paire et l’Argentin Federico Delbonis.


Halep et Nadal au troisième tour

Paris — Même si elle disputait un deuxième match en autant de jours, la favorite Simona Halep n’a démontré aucun signe de fatigue en route vers une victoire de 6-3, 6-1 contre Taylor Townsend au troisième tour des Internationaux de tennis de France.

Du côté masculin, Rafael Nadal a signé une autre victoire en sets consécutifs pour se retrouver au troisième tour. Nadal est de nouveau le favori à Paris, et le détenteur de 10 titres à Roland Garros a aisément défait, comme prévu, l’Argentin Guido Pella 6-2, 6-1, 6-1 sur le court Suzanne Lenglen.

Nadal n’a pas perdu une manche aux Internationaux de France depuis 2015, lorsqu’il s’était incliné en quarts de finale devant Novak Djokovic.