Les Knights pourraient avoir une attaque discrète au départ

‹Nous nous attendons à mettre sur la glace un club de qualité et divertissant», a déclaré Geroge McPhee. 
Photo: John Locher Associated Press ‹Nous nous attendons à mettre sur la glace un club de qualité et divertissant», a déclaré Geroge McPhee. 

En établissant les règles pour le repêchage d’expansion, la LNH avait comme préoccupation d’éviter que les Golden Knights de Las Vegas soient misérables à leurs débuts.

La liste de joueurs disponibles laisse croire que, justement, ils devraient éviter un départ trop laborieux. Mais en dépit de cela, il y a de bonnes chances que les Knights aient une force de frappe initiale assez modeste.

« Je suis très heureux des joueurs qui sont offerts, a néanmoins confié le directeur général, George McPhee. Nous nous attendons à mettre sur la glace un club de qualité et divertissant. »

Il reste que le groupe en devenir ne pourrait inclure qu’un seul joueur qui a fini dans le top 30 des pointeurs la saison dernière : Eric Staal (32 ans), qui a donné un nouveau souffle à sa carrière en inscrivant 65 points avec le Wild.

En élargissant au top 90, six joueurs s’y trouvent. Des marqueurs de 20 buts ou plus ? Une douzaine, incluant les vétérans James Neal, Patrick Eaves, T.J. Oshie et Michael Grabner. Eaves domine le groupe avec 32 filets la saison dernière.

Annonce mardi

McPhee a avisé ses homologues qu’il choisirait son équipe dès mardi matin, et que lundi était la dernière journée pour négocier des échanges. Il a pourtant jusqu’à mercredi 10 h afin de soumettre sa liste de repêchage de l’expansion.

La formation de Las Vegas sera annoncée en grande pompe mercredi soir, lors de la soirée de remise des trophées de la LNH.

Parmi les plus jeunes, il y a des joueurs intrigants, comme Jonathan Marchessault (26 ans), auteur de 30 buts la saison dernière, Brock Nelson (25 ans), qui a trois saisons d’au moins 20 buts à son actif, ainsi que Charles Hudon (22 ans), qui a réussi 27 buts en 56 matchs dans la Ligue américaine, la saison dernière.

Il semble probable que les Knights peineront à marquer au départ, si on se fie au passé : en 2000-2001, personne chez le Wild n’a atteint 20 buts ; le meilleur pointeur a été Scott Pellerin, avec 39 points.

À voir en vidéo