La France dévoile ses cartes pour affronter le Canada

Gaël Monfils a exprimé ses doutes au sujet du long voyage vers la Guadeloupe en pleine saison pour disputer la Coupe Davis.
Photo: Peter Dejong Associated Press Gaël Monfils a exprimé ses doutes au sujet du long voyage vers la Guadeloupe en pleine saison pour disputer la Coupe Davis.

Le capitaine de la France en Coupe Davis, Yannick Noah, a sélectionné Gaël Monfils pour affronter le Canada malgré les critiques du tennisman sur la décision de la Fédération française de tennis de disputer cette manche outre-mer.

Après sa défaite en quarts de finale des Internationaux d’Australie contre le Canadien Milos Raonic, Monfils a remis en question le choix de la Guadeloupe — pour des raisons logistiques — pour cet affrontement.

Noah dirigera la délégation française pour la première fois cette saison à Baie-Mahault, du 4 au 6 mars. La manche du Groupe mondial sera disputée sur l’argile du Vélodrome Amédée-Détraux, plus gros stade de Guadeloupe avec ses 8000 places.

Il s’agira d’un premier match de Coupe Davis dans un département d’outre-mer pour la France.

Noah a aussi sélectionné Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gilles Simon et Édouard Roger-Vasselin au sein de son équipe.

 

Doutes

Dernier Français à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem aux Internationaux de France de 1983, Noah a déclaré au cours d’une conférence de presse que Monfils « est conscient d’avoir commis une erreur » avec ses commentaires.

« Je crois aussi qu’il est très motivé à jouer ce premier tour », a ajouté Noah.

À Melbourne, Monfils a exprimé ses doutes au sujet du long voyage vers la Guadeloupe en pleine saison, ajoutant que la majorité des joueurs français n’était pas en faveur de ce voyage outre-mer. Il avait toutefois déclaré qu’il serait prêt à jouer s’il était sélectionné.

« Souhaitons qu’il a compris qu’il n’a pas fait de bien à l’équipe avec ses commentaires, a indiqué Noah. Mais dès que nous serons réunis, les règles seront établies. J’ai déjà parlé [à certains des joueurs], mais mon travail commencera la semaine prochaine. »

Après s’être incliné en finale du tournoi de Rotterdam la semaine dernière, Monfils a déclaré forfait pour l’Open 13 de Marseille, disputé cette semaine, citant un problème aux ischio-jambiers qu’il ne désire pas aggraver avant la Coupe Davis.

Tsonga a joué des tournois sur terre battue en Amérique du Sud au cours des dernières semaines et ne devrait pas être embêté par le choix de la surface. Gasquet a gagné l’Omnium Sud de France plus tôt en février, tandis que Gilles Simon éprouve des problèmes de constance.

« Nous sommes tous d’accords pour dire que nous avons eu de meilleurs résultats par le passé, a admis Noah. Mais de pouvoir compter sur 10 jours de préparation, c’est tout un un luxe. On va mettre des choses en place et je parlerai honnêtement de ma vision des choses. »

À voir en vidéo