Lewis Hamilton espère pouvoir rebondir au Japon

Après une rare contre-performance à Singapour, Lewis Hamilton espère pouvoir relancer immédiatement la lutte pour le championnat des pilotes de Formule Un, à l’occasion du Grand Prix du Japon.

Un problème de moteur empêchant la suralimentation de sa Mercedes a contraint Hamilton à se retirer de la course de nuit à Singapour le week-end dernier. Il s’agissait de son premier abandon de la campagne.

L’avance du Britannique devant son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg, qui a terminé quatrième à Singapour, est passée de 53 à 41 points avec six courses au calendrier. Le pilote Ferrari Sebastian Vettel, qui a triomphé à Marina Bay, suit huit points derrière.

L’équipe Mercedes était étonnamment non-compétitive à Singapour, mais elle devrait être beaucoup plus performante sur le circuit ultrarapide de Suzuka, où Hamilton a triomphé l’an dernier devant Rosberg et Vettel.

« C’était un week-end bizarre à Singapour, mais j’ai tourné la page, a dit Hamilton. C’est une saison incroyable jusqu’ici, et ça fait assez longtemps que je suis en F1 pour savoir que c’est impossible de gagner toutes les courses. »

Vettel a excellé dans les longues lignes droites et les virages très rapides de Suzuka, où il l’a emporté à quatre reprises entre 2009 et 2013.

« Si on analyse nos résultats jusqu’ici cette saison, on constate que notre voiture a été performante sur chaque circuit, a confié Vettel. Donc je crois qu’on peut être confiants, de manière raisonnable, même si on doit toujours être réalistes. Nous avons tiré de nombreuses leçons en cours de route, donc nous nous sommes peut-être un peu améliorés, mais les favoris demeurent les deux pilotes à bord des Mercedes. »

La course de Suzuka a été assombrie l’an dernier par le terrible accident impliquant Jules Bianchi, qui a sombré dans le coma après les faits et qui est décédé de ses blessures en juillet.

L’accident de Bianchi s’est produit vers la fin de la course. Sous une pluie drue, alors que le ciel était sombre, la voiture de Bianchi a dérapé hors de la piste et terminé sa course en allant heurter de plein fouet l’arrière d’une grue qui remorquait la Sauber du pilote allemand Adrian Sutil — qui avait été victime d’un accident au même endroit un tour plus tôt.

« Retourner à Suzuka, ça signifie aussi qu’on pense tous à Jules, et nos pensées vont à sa famille », a conclu Hamilton.