Canada-Finlande: match frustrant en vue

L’entraîneur-chef de la Finlande a indiqué que le Canada avait semblé «incertain» lors de leur rencontre précédente au Championnat du monde de hockey féminin, et cela pourrait servir de motivation supplémentaire pour les Canadiennes lors de leur prochain duel.

Les deux pays s’affronteront pour une deuxième fois de suite vendredi, en demi-finale du torunoi. Le Canada l’a emporté au compte de 6-2 lors du dernier match de la phase préliminaire mardi.

«Elles ont paru incertaines. Je ne les ai jamais vues comme ça contre la Finlande», a dit Pasi Mustonen.

Le pilote du Canada, Doug Derraugh, n’a pas bronché quand il a été mis au courant de ces commentaires. «Je ne suis pas complètement en désaccord avec ça, a-t-il dit après l’entraînement jeudi. Je pense que nous avons suivi notre plan de match à la lettre. Nous avons été patients, mais nous n’avons pas aussi bien exécuté le plan qu’espéré.»

Les États-Unis, champions en titre, et la Russie s’affronteront dans l’autre demi-finale vendredi. Les gagnants des deux matchs croiseront ensuite le fer samedi dans le match pour la médaille d’or.

Trois zones

Le Canada n’a pas connu un très bon début de match mardi contre la Finlande et ce sont les Finlandaises qui ont eu l’avantage au chapitre des tirs au but en première période, 6-5. En avance 2-1 tard en deuxième période, le Canada a finalement percé la muraille finlandaise.

La Finlande est maintenant capable de se battre avec le Canada dans les trois zones grâce à l’arrivée dans son équipe de défenseures capables de bien bouger la rondelle. Avant les Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, les Finlandaises se contentaient de défendre leur territoire et espéraient marquer un but chanceux.

Malgré cela, la Finlande continue quand même de congestionner l’axe central afin de forcer leurs adversaires à décocher des tirs de l’extérieur de l’enclave.

«Oui, c’est très frustrant pour nous, a dit la capitaine du Canada, Marie-Philip Poulin. Nous avons eu de la difficulté à entrer dans leur zone en première période. Nous voulions marquer dès le début. La patience sera la clé [vendredi]. Nous savons qu’elles peuvent bien jouer en première période et nous devrons appliquer de la pression rapidement. Il faudra tirer beaucoup et voir les options qui se présentent à nous.»

La Finlande n’a jamais battu le Canada à ce niveau en hockey féminin. Son meilleur résultat est un verdict nul de 6-6 acquis lors d’un match amical en 1999.