Schumacher est sorti du coma

Michael Schumacher
Photo: Dimitar Dilkoff Agence France-Presse Michael Schumacher

Près de six mois après avoir subi de graves blessures à la tête dans un accident de ski, le septuple champion du monde de Formule 1 Michael Schumacher a quitté l’hôpital universitaire de Grenoble lundi et il a été transféré en Suisse où il poursuivra son rétablissement.

 

Schumacher « n’est plus dans le coma », a fait savoir sa porte-parole, Sabine Kehm, dans un bref communiqué annonçant son départ de l’hôpital où il était soigné depuis son accident survenu le 29 décembre dernier. Elle n’a pas donné plus de détails sur l’état de santé ou sur les perspectives de rétablissement de l’ancien pilote, se contentant de dire qu’il « poursuivra sa longue phase de réadaptation ».

 

Schumacher a quitté l’hôpital en matinée, a révélé la porte-parole de l’hôpital, Brigitte Polikar, qui a aussi refusé de donner plus d’informations sur son état.

 

Il a été transféré à l’hôpital universitaire de Lausanne, près de la résidence de la famille Schumacher en Suisse. Le porte-parole de l’hôpital, Darcy Christen, a confirmé que l’Allemand de 45 ans y a été admis, mais a souligné que l’établissement veut « faire en sorte que sa famille et lui profitent du respect de la vie privée et du secret médical ».

 

L’accident de Schumacher s’est produit pendant des vacances familiales alors qu’il skiait avec son fils de 14 ans à la station de ski de Méribel, dans les Alpes françaises. Il s’est cogné le côté droit de la tête sur un rocher, son casque se brisant sous l’impact. Les médecins qui ont procédé à l’opération lui ont enlevé des caillots de sang au cerveau, mais certains ont été laissés parce qu’ils étaient trop profondément ancrés.

 

La condition de Schumacher s’est stabilisée après qu’il eut été placé dans un coma artificiel. À la fin janvier, les médecins ont commencé le processus de réveil.

 

Ces derniers mois, peu d’informations ont circulé sur l’état de Schumacher. L’annonce de lundi était la première mise à jour importante depuis que Kehm avait déclaré au début du mois d’avril que Schumacher « montre des moments de conscience et d’éveil ».

 

Plusieurs questions demeurent en suspens quant à l’avenir de Schumacher ainsi qu’à la durée et l’étendue de sa réadaptation.

 

« S’il a pu quitter l’hôpital où il était, cela signifie qu’il est capable de respirer par lui-même et d’assurer ses fonctions vitales », a précisé le Dr Tipu Aziz, un professeur de neurochirurgie à l’hôpital universitaire John Radcliffe d’Oxford. Le fait que Schumacher s’en aille en réadaptation, « suggère qu’il y a des effets secondaires à long terme à sa blessure », a-t-il ajouté.

 

« Avec la réadaptation, ils tenteront de l’aider à se débrouiller avec les handicaps que sa blessure lui a laissés en autant que les fonctions vitales sont possibles, a poursuivi Aziz.S’il y a eu un traumatisme crânien, il peut connaître une faiblesse des membres inférieurs ainsi que la perte de fonctions cérébrales. Il peut aussi avoir des problèmes d’élocution et de déglutition. »

 

Il a précisé que « la réadaptation prendrait probablement quelques bons mois » tout en notant que Schumacher était un athlète avant son accident et « qu’il était donc en bonne condition physique ».

 

Schumacher s’est acquis une réputation internationale grâce à son talent et son efficacité au volant, ce qui lui a permis de remporter un record de 91 victoires en Grands Prix en carrière. Il s’est retiré de la F1 en 2012 après avoir conquis sept titres mondiaux.