Une caméra large comme un cheveu

C’est une caméra dont la résolution est aussi bonne, voire meilleure que chez ses consoeurs, mais qui fait la largeur… d’un cheveu. Bienvenue dans le royaume de l’endoscopie, ces caméras qu’on introduit dans le corps humain. Celles-ci sont généralement composées d’une liasse de fibres optiques, mais une équipe de l’Université Stanford vient d’en dévoiler une qui n’est faite que d’une seule fibre.

L’obstacle jusqu’ici n’était pas technique, mais informatique : une seule fibre optique avait pour désavantage de brouiller le signal envoyé par la caméra. L’équipe a donc conçu un algorithme qui reconstitue les images à l’arrivée. Ses concepteurs assurent que le bidule pourrait observer l’activité des neurones ou détecter des cellules cancéreuses.

À voir en vidéo