Le cap des 5 millions de morts de la COVID-19 sera bientôt franchi

Le monde franchira cette semaine le cap des cinq millions de morts attribuables à la COVID-19.

Le cap des 250 millions d’êtres humains infectés doit aussi être dépassé au cours des prochains jours.

Les statistiques compilées par une équipe de l’Université d’Oxford se basent sur les données officielles des États.
 

 


Les États-Unis constituent le pays le plus endeuillé avec 735 941 morts, suivis du Brésil (605 644), de l’Inde (454 712), du Mexique (286 346) et de la Russie (231 669).

Parmi les pays les moins touchés, citons la Finlande (environ 1000 décès), la Chine (4600), l’Australie (1650 morts) ainsi que de nombreuses îles isolées du Pacifique.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement établi.

Le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a rappelé cette fin de semaine qu’avec « près de 50 000 décès par semaine » dans le monde, « la pandémie est loin d’être terminée ».



À voir en vidéo