Appel au dépistage chez les manifestants contre les mesures sanitaires

Photo: Hubert Hayaud Le Devoir

La direction régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches lance un appel aux citoyens de son territoire qui ont participé à la manifestation contre les mesures sanitaires près du Stade olympique à Montréal samedi dernier. « Il est possible que des personnes positives à la COVID-19 aient été parmi les passagers » des autobus nolisés pour se rendre à l’événement, signale-t-elle.

Les autobus ont été réservés par des « organisateurs de la Beauce », indique la Santé publique. Ils avaient pour point de départ Saint-Nicolas de Lévis. Environ 48 personnes sont montées à bord. La Santé publique invite les gens éprouvant des symptômes à subir un test de dépistage et à s’isoler.

La région de Chaudière-Appalaches a enregistré 137 nouveaux cas vendredi. La COVID-19 continue de se propager en Beauce, malgré un confinement strict depuis un mois. Selon l’Institut national de santé publique (INSPQ), le secteur compte 558,6 cas actifs par 100 000 habitants, le taux le plus élevé au Québec après celui du RLS du Granit (915), en Estrie.

Des experts montrent notamment du doigt une plus faible adhésion aux mesures sanitaires. Du 16 au 28 avril, 38 % des citoyens de Chaudière-Appalaches ont dit toujours respecter les trois mesures sanitaires de base (lavage fréquent des mains, distanciation physique en société et éviter les rassemblements), contre 46 % des Québécois en général, selon le dernier sondage portant sur les attitudes et comportements des adultes québécois mené par l’INSPQ.



À voir en vidéo