Plus de 400 nouveaux cas de COVID-19 au Québec

Photo: Graham Hughes La Presse canadienne

La pandémie COVID-19 progresse de nouveau à grands pas sur le territoire québécois.

Le ministère de la Santé du Québec a rapporté samedi que pas moins de 427 nouveaux cas, faisant grimper le total à 67 080 depuis le début de la pandémie.

Il s’agit de la plus forte augmentation de cas depuis la fin du mois de mai. Au cours des sept derniers jours, ce sont 2135 cas qui ont été signalés.

Le nombre de nouveaux cas dépasse celui des personnes rétablies. On signalait samedi que 58 490 personnes se sont rétablies depuis le début de la pandémie, une augmentation de 272 par rapport à la veille.

Le nombre de cas actifs s’élève à 2797, selon l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ).

Les autorités ont déploré deux nouveaux décès, auxquels s’ajoutent trois autres survenus entre le 12 et le 17 septembre. On compte dorénavant 5797 décès.

Le nombre d’hospitalisations a toutefois diminué de cinq par rapport à la veille, pour un total de 131. Parmi ces patients, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté d’un, pour un total de 31.

La situation s’aggrave dans la grande majorité des régions. Ainsi on compte 128 nouveaux cas sur l’île de Montréal, 60 dans la Capitale-Nationale, 36 en Chaudière-Appalaches, 34 à Laval, 32 en Montérégie et 30 en Estrie.

On a aussi recensé 23 nouveaux cas dans les Laurentides et dans Lanaudière, 27 en Outaouais et 14 en Mauricie-Centre-du-Québec. La situation semble plus stable en Gaspésie-Île-de-la-Madeleine (un seul nouveau cas) et au Saguenay-Lac-Saint-Jean (quatre nouveaux cas).

Au Canada

On a rapporté au Canada 142 318 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès s’élève à 9211.

Les autorités ont indiqué samedi que 87 % des personnes infectées sont maintenant rétablies dans l’ensemble du pays. Les laboratoires ont analysé quotidiennement les tests de dépistage de la COVID-19 de 47 111 personnes au cours de la dernière semaine, 1,4 % d’entre elles ont obtenu un résultat positif.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Teresa Tam, demeure inquiète devant la situation. «L’augmentation constante du nombre de cas déclarés quotidiennement au Canada est un indicateur de l’accélération de la croissance de l’épidémie, a-t-elle déclaré par voie de communiqué. Cette évolution accroît la pression sur les autorités locales de santé publique. Par conséquent, l’accélération de la croissance augmente le risque de propagation de la COVID-19 au-delà des niveaux gérables dans les zones où le virus se répand le plus rapidement.»

À voir en vidéo