Plusieurs CIUSSS de l’île de Montréal victimes d'une attaque informatique

Quatre centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) de Montréal ont été victimes d’une attaque informatique, mais aucun dossier personnel n’a été compromis, assure-t-on.

En fait, c’est l’entreprise privée Libéo, qui gère les sites de quatre CIUSSS montréalais, qui a été la cible de l’attaque, a indiqué en entrevue Jocelyne Boudreau, agente d’information au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de Montréal, l’un des établissements touchés.

En début d’après-midi, mardi, il était impossible d’accéder aux sites Internet des établissements. Une page apparaît et indique que les sites sont « temporairement fermés pour des travaux de maintenance ».

On retrouve également dans les CIUSSS affectés ceux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, du Nord-de-l’Île-de-Montréal et de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Mme Boudreau a indiqué que le site avait des problèmes depuis le 29 novembre, mais elle n’a pu donner plus de détails.

Elle a toutefois tenu à assurer qu’aucun dossier personnel de patients suivis par le CIUSSS n’avait été compromis.

« On tient à rassurer la population. Il n’y a vraiment aucune donnée confidentielle touchée », a-t-elle soutenu.

Le porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, Hugo Larouche, a par ailleurs assuré qu’il n’y aurait aucun impact sur les services aux patients.

« Les systèmes informatiques à l’interne sont fonctionnels, notre site intranet aussi », a-t-il précisé.

Les patients qui seraient inquiets et qui auraient des questions peuvent signaler le 514-842-7226 pour le CIUSSS du Centre-Sud, ou le 514-336-NORD pour celui du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

La Presse canadienne a tenté de joindre l’entreprise Libéo, mais sans succès.