L’Association médicale canadienne se retire de l’Association médicale mondiale

Le nouveau président de l’AMM, Leonid Eidelman, a prononcé un discours dont plusieurs passages ont été plagiés.
Photo: Dan Balilty Associated Press Le nouveau président de l’AMM, Leonid Eidelman, a prononcé un discours dont plusieurs passages ont été plagiés.

L’Association médicale canadienne (AMC) a claqué la porte samedi de l’Association médicale mondiale (AMM) après que le nouveau président, Leonid Eidelman, eut prononcé un discours dont plusieurs passages ont été plagiés.

Au dernier jour de l’assemblée générale de l’AMM, qui se tenait à Reykjavik, en Islande, l’AMC a révélé avoir découvert que le discours inaugural du Dr Eidelman reprenait textuellement plusieurs propos prononcés en 2014 par l’ancien président canadien de l’AMC, le Dr Chris Simpson.

« De nombreux autres éléments du discours ont aussi été copiés de divers sites Web, blogues et articles de presse, sans aucune mention des auteurs », indique l’AMC dans un communiqué.

L’AMC a annoncé son retrait de l’entité internationale après le rejet d’une motion qui demandait la démission du Dr Eidelman.

« En qualité d’organisation qui se fait l’arbitre de la déontologie et de l’éthique médicales à l’échelle mondiale, l’AMM n’a pas respecté ses propres normes. L’AMC ne peut donc, en toute bonne conscience, continuer d’être membre d’une telle organisation », a fait valoir la Dre Gigi Osler, présidente de l’AMC.

L’AMM de son côté a rappelé que le Dr Eidelman a présenté ses excuses pour avoir omis d’attribuer plusieurs passages de son intervention à leurs véritables auteurs.

« Nous regrettons vivement la décision de l’association canadienne. Les délégués de l’AMC ont été des participants très impliqués dans les activités de l’AMM, et ce, depuis de nombreuses années. Nous espérons qu’ils reviendront un jour dans l’AMM, et nous sommes impatients qu’un tel jour advienne », a déclaré Dr Frank Montgomery, vice-président de l’AMM.

L’AMC a promis qu’elle trouverait d’autres façons de participer à d’importantes initiatives mondiales.