Les laboratoires manquent de technologistes médicaux

C’est la Semaine nationale du laboratoire médical, et l’Ordre professionnel des technologistes médicaux tient à souligner que 85 % des diagnostics et suivis thérapeutiques faits par les médecins sont basés sur les résultats d’analyses effectuées par les technologistes. Au Québec, plus de 4600 technologistes médicaux contribuent à déceler, par divers procédés scientifiques reconnus et utilisés en laboratoire médical, les signes de maladie ne présentant pas de symptômes apparents. Or, quelque 400 postes de technologistes médicaux ne sont pas pourvus, selon les dernières données, publiées il y a quatre ans. Pour pallier ce manque, le gouvernement du Québec tente de centraliser les analyses, pour « rationaliser » le processus. La présidente de l’Ordre, Nathalie Rodrigue, déplore que les étudiants aient beaucoup de difficultés à faire des stages, puisqu’il n’y en a pas suffisamment, ce qui retarde la progression des futurs technologistes.