Le syndicat des infirmières fera cavalier seul

Régine Laurent
Photo: La Presse canadienne (photo) Graham Hughes Régine Laurent

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), syndicat qui représente la majorité des infirmières du Québec, a quitté le Secrétariat intersyndical des services publics. La FIQ regroupe 62 000 professionnelles de la santé. Le SISP, qui comptait 345 000 membres avant cette défection, se trouve allégé de près de 18 % d’entre eux.

La présidente de la FIQ, Régine Laurent, assure que la rupture s’est faite en bons termes. Les déléguées de la FIQ ont entériné cette décision à l’unanimité la semaine dernière.


« Nous continuerons à travailler ensemble ponctuellement, sur certains dossiers. Ce n’est pas une question de divergence d’orientations », assure Mme Laurent.


C’est la volonté du SISP d’évoluer vers une structure plus formelle qui semble avoir déplu à la FIQ. « Nos membres ne sont pas à cette enseigne-là et on ne veut pas empêcher les autres d’avancer », de commenter Mme Laurent.


Mais que veut devenir le SISP ? « Une nouvelle organisation syndicale à bâtir ! », répond sa porte-parole, Lucie Martineau. Pas une centrale, puisque la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) est un membre à part entière du secrétariat. « Tous les scénarios sont sur la table. On veut formaliser notre alliance », explique Mme Martineau. Le modèle syndical serait à inventer, ajoute-t-elle, et pourrait bien être inédit. Mme Martineau n’exclut pas le recrutement de nouveaux syndicats membres et la volonté d’obtenir un meilleur rapport de force avec le gouvernement.


Le SISP « regrette » le départ de la FIQ, estimant la solidarité « plus gagnante ». La FIQ avait rejoint l’organisation en 2006.


Le SISP a été créé en 2005 par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) dans le but de défendre les services publics. L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) en fait également partie.

À voir en vidéo