Six nouvelles amendes pour les passagers fêtards du vol Montréal-Cancun

Ces amendes de Transports Canada s’ajoutent de plus aux 21 «avis de non-conformité» qui ont été distribués en janvier par l’Agence de la santé publique du Canada à certains des passagers de ce vol.
Jacques Nadeau Le Devoir Ces amendes de Transports Canada s’ajoutent de plus aux 21 «avis de non-conformité» qui ont été distribués en janvier par l’Agence de la santé publique du Canada à certains des passagers de ce vol.

Les amendes continuent de tomber sur les passagers fêtards du vol de Sunwing du 30 décembre dernier à destination de Cancun. Six autres amendes ont été distribuées, a fait savoir Transports Canada lundi, qui avertit déjà que « d’autres s’en viennent ».

Les amendes annoncées lundi ont été imposées à un passager qui n’a pas porté son couvre-visage et à cinq autres qui n’étaient pas vaccinés, ce qui est requis pour monter à bord d’un avion en partance du Canada.

Ces amendes peuvent atteindre 5000 $ chacune.

Le ministère fédéral n’a toutefois pas indiqué comment les passagers non vaccinés ont pu monter à bord de l’aéronef.

Lors de ce vol, les jeunes fêtards s’étaient eux-mêmes filmés à l’intérieur de l’avion et certaines de leurs vidéos ont largement circulé sur les réseaux sociaux : des images semblaient montrer de jeunes passagers ne portant pas de masques, chantant et dansant dans l’allée et sur les sièges, sans distanciation. Dans l’une d’entre elles, une grande bouteille de vodka a l’air d’être passée parmi les passagers et plus tard une femme semble fumer une cigarette électronique dans l’avion.

Transports Canada avait sévi une première fois au début du mois de mars, avec une série de six amendes, ce qui porte actuellement le total à 12. Les passagers peuvent recevoir plus d’une amende, pour différentes infractions. Ils auraient été 154 à se rendre au Mexique avec ce vol, selon le ministère. Il avait été réservé pour emmener le groupe de jeunes à une fête privée.

L’enquête du ministère fédéral est toujours en cours, et ce dernier avertit dès maintenant que ces amendes ne seront pas les dernières.

Elles s’ajoutent de plus aux 21 « avis de non-conformité » qui ont été distribués en janvier par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) à certains des passagers de ce vol, pour un non-respect d’une exigence prescrite par la Loi sur la mise en quarantaine.

À voir en vidéo