Vers un grand retour de la consigne

Tom Szaky continue de lancer des projets fous dans ses quartiers généraux aux allures de bunker à Trenton, au New Jersey.
Photo: Emmanuel Dunand Agence France-Presse Tom Szaky continue de lancer des projets fous dans ses quartiers généraux aux allures de bunker à Trenton, au New Jersey.

Face à la crise du recyclage, il faut réduire la quantité d’emballage et mettre fin au caractère jetable des produits.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

2 commentaires
  • René Pigeon - Abonné 26 juillet 2019 12 h 37

    Le Canada trouvera de nouveaux débouchés pour son aluminium fabriqué avec une faible empreinte climatique : faire migrer une partie de la fabrication de contenants et des opérations connexes.

    « L’idée est de vendre en ligne et sur les étagères de certaines grandes surfaces des produits de consommation courants, comme le dentifrice, le savon à lessive, la crème glacée ou les céréales, dans des contenants de verres ou d’aluminium consignés, qui seront récupérés par un service de collecte à domicile, puis nettoyés et retournés aux fabricants pour être emplis à nouveau. »
    La bière est maintenant vendue en canette au Québec relate Le Devoir.

    Le Canada et le Québec pourraient trouver de nouveaux débouchés pour l’aluminium que nous fabriquons avec une faible empreinte climatique. Ce serait une occasion pour faire migrer une partie de la fabrication de contenants et des opérations connexes.

    La SAQ pourrait-elle être justifiée d’accepter la consigne des contenants d’aluminium faits ici ?

  • Richard Guertin - Inscrit 26 juillet 2019 14 h 22

    article de Mme. Paré

    je vous félicite et cela vient de chercher.
    merci beaucoup