La santé publique fait état d’une éclosion d’E. coli liée à la laitue romaine

Les résidents du Québec et de l’Ontario doivent cesser de consommer de la laitue romaine jusqu’à nouvel ordre, a recommandé mardi l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), qui a constaté une éclosion d’infections à la bactérie E. coli liée à cet aliment. L’avis concerne les laitues romaines sous toutes leurs formes, quel que soit leur producteur ou leur pays d’origine. Selon l’agence, dix-huit cas d’infections à la bactérie E. coli font l’objet d’une enquête, dont quinze au Québec et trois en Ontario. Six personnes ont été hospitalisées. L’ASPC collabore avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments, Santé Canada et les autorités américaines pour mener l’enquête et découvrir la provenance exacte de la laitue romaine à l’origine de la contamination.