Notre sélection des meilleurs cafés à Montréal

Ah, les cafés ! Vouloir en faire un papier relève des travaux herculéens tant les ouvertures se succèdent à une vitesse vertigineuse. J’avais préparé une liste d’une cinquantaine d’adresses ; Le Devoir a restreint mon enthousiasme avec une dizaine. Ne m’en voulez pas de ne pas mentionner vos propres coups de coeur, Olimpico, Saint-Henri, Ciociaro, Campanelli, Pinocchio caffè ou autres haltes de qualité.

Pour moi, le mot « café » l’emporte sur le concept de « cafés », on parle en effet ici d’endroits où cette magnifique boisson est à l’avant-scène. On y trouve généralement des baristas aussi passionnés que passionnants. Le reste — décor, ambiance et tutti quanti — vient en attraits supplémentaires. À l’origine du café chez nous, les Italiens occupent le premier rang. Donc, à tout seigneur, tout honneur.

Caffè Italia

Depuis 1956 (!), cette institution accueille dans son décor intemporel, rappel des « cafés » de toute l’Italie, une clientèle de connaisseurs. Il faut voir au petit matin les messieurs en costume élégant se garer en double file, entrer en courant, prendre à la hâte au comptoir leur espresso que le barista a préparé en les voyant arriver, et repartir, souriants, à la course. Pour caféinomanes avertis.

6840, boulevard Saint-Laurent

San Gennaro

La famille Covone, mère et fils, fait les choses à la perfection, héritage du regretté papa, Aniello, modèle d’élégance. Le lieu est un de ces endroits qui semblent sortis tout droit d’un quartier chic de Milan, Bologne ou Parme, élégant et délicieux. Après une pizza al taglio, café irréprochable et toutes sortes de tentations pour l’accompagner en beauté, bombolone, cannoli et biscotti.

69, rue Saint-Zotique Est

Caffè San Simeon

Le spectacle commence très tôt ici. Les travailleurs aux yeux encore embrumés de sommeil débarquent bien avant l’heure d’ouverture. L’odeur du café et des dolci fait son oeuvre bienfaisante. Aux beaux jours, ça traîne longtemps sur la terrasse en parlant futbol, politique et autres sujets brûlants. En sirotant bien entendu d’excellents cafés.

39, rue Dante

Où sont-ils ?



 

Viennent ensuite des endroits sans lien direct avec l’Italie, mais où l’on prend tout de même la chose très au sérieux.

Pikolo Expresso Bar

Petit, comme son nom l’indique, mais tellement joli. On y sert l’un des meilleurs cafés au centre-ville et des viennoiseries succulentes, muffins, croissants, etc. La passion de la patronne, Marie-Ève Laroche, imprègne les lieux d’une belle énergie.

3418b, avenue du Parc

Dispatch

Ici, on est dans la version XXIe siècle du café. Clientèle jeune, branchée sur son ordinateur portable ou en communication avec le reste du monde via téléphone et tablette. Derrière le comptoir, beaucoup de sérieux dans la préparation des divers cafés proposés par la maison. Un lieu lumineux et invitant.

4021, boulevard Saint-Laurent

Toi, moi et café

Je vous parle de celui-ci, car depuis plus de 25 ans, la famille Istanboulian fait office de pusher de grains de qualité pour moi et me fait découvrir de nouveaux arômes. Comme ils torréfient eux-mêmes, ils sont en mesure de vous conseiller une récolte en fonction de vos goûts et des arrivages les plus intéressants. Une rareté.

244, avenue Laurier Ouest


 

Suivent des maisons où le café est certes délicieux, mais qui servent aussi une cuisine très soignée.

Le Butterblume

Installée dans un très agréable local dans la partie Mile-End du boulevard Saint-Laurent, cette petite maison sert en toute modestie des plats dignes de grandes tables. Salé, sucré, café et thé, tout est plaisirs. Lors de son plus récent passage chez nous, la jeune star mondiale venue de Laponie, Magnus Nilsson, avait déclaré que ce Butterblume était l’une des meilleures tables où il avait mangé pendant son séjour. Si Magnus le dit…

5836, boulevard Saint-Laurent

Club social PS

Caché derrière le restaurant Elena, rue Notre-Dame, on y sert de superbes cafés et d’irrésistibles pâtisseries d’inspiration italienne et de croustillantes pizzas. Un lieu intéressant et, les soirs de rencontre des Canadiens de Montréal, la perspective de passer une soirée animée autour du joli bar en forme de fer à cheval. Pas de réservations.

1, rue d’Yamaska

Crew Collective Café

Ouvert sept jours sur sept de 8 h à 20 h, le « Crew », comme disent les 2.0 ou même les 3.0, est un magnifique endroit où amener vos amis en visite à Montréal pour les impressionner. La splendeur de cette ancienne banque a de quoi laisser baba. Cafés soignés et cuisine délicieuse préparée par Gita Seaton et Jessiah MacDonald qui ont su donner un nouvel élan à la maison côté assiettes.

360, rue Saint-Jacques


 

Le plus rigolo pour la fin : appliqué dans la préparation du café, mais original dans sa façon de le présenter.

Pista

Il y a la boutique rue Beaubien avec ses viennoiseries et ses brunchs savoureux, mais ma première rencontre avec ces jeunes allumés de la cafetière a eu lieu dans le Vieux-Port, alors que je suis tombé nez à nez avec leur triporteur, café ambulant qui prépare espresso, cortado et latté. Le café était si bon que je l’ai encore au bout de mes bons souvenirs.

500, rue Beaubien Est

Hors Montréal : Les vraies richesses

Cette maison s’annonce comme boulangerie, mais c’est un excès de modestie trop réducteur. Le café servi — dès l’aube, sept jours sur sept — pour accompagner les viennoiseries retient souvent les clients passés chercher un de ces pains hors du commun boulangés ici. Une halte incontournable.

242, rue King Ouest, Sherbrooke

Notre sélection des meilleurs cafés hors de Montréal

Mayflower

Ce commerce des jeunes passionnés de café Louis Roy-Couture et sa conjointe Florence Lahoud Douville met en valeur quelques uns des meilleurs cafés de spécialité torréfié en Amérique du Nord, dont Heart Coffee Roasters de Portland en Oregon.

853A, avenue Myrand, Québec

Cantook Micro Torréfaction

Anciennement Brûlerie de Café de Québec, est le petit fils hipster des Brûleries Faro de Shebrooke. Le commerce direct est au coeur de cett entreprise qui torréfie tous ses cafés. C'est d'autant plus le meilleur rapport qualité/prix à Québec.

575, rue Saint-Jean, Québec

Nektar Caféologue

Après le succès des succursales de Saint-Roch et Limoilou, les propriétaires de Nektar Caféologue se sont installsé sur la rive-sud de Québec en 2018, en plus de se lancer dans la torréfaction de café. L'entreprise offre désormais cinq mélanges de café maison inspirés par la forêt boréale aux côté des 49th Parallel de vancouver et PT's Coffee de Topeka au Kansas.

235 rue Saint-Joseph et 1001 3e avenue, Québec

1810, route des Rivières #304, Saint-Nicolas

La p'tite brûlerie

Une maison de torréfaction de café exclusivement biologique. Située dans un joyau du patrimoine religieux en plein coeur du village de Deschambault, la p'tite brûlerie de Mélanie Gagné est un lieu de rencontre fort populaire auprès des résidents de la grande région de Portneuf.

109, rue de l'Église, Deschambault

Trois-Rivières

Frida et Le caféier atelier de torréfaction, viennent tout juste d'ouvrir ses portes.

15 Rue des Forges, Trois-Rivières

45, rue Saint Antoine, Trois-Rivières

Gaspésie

Brûlerie du Quai et Mont-Café deux artisans de la torréfaction qui valent le détour.

200, rue du Quai, Carleton

2, rue Adhémar, Cap-au-Renard
Allison Van Rassel
2 commentaires

Consultez la suite du dossier

  • Gabrielle Medina - Inscrite 21 octobre 2018 08 h 19

    Mise à jour

    Ce sont toujours les mêmes cafés qui reviennent sur vos sites :-(
    Alors que tant de nouvelles perles voient le jour au coeur de Montréal !
    Faîtes une petite mise à jour,
    et allez découvrir par exemple le merveilleux CAFÉ FLORAISON au coeur du Plateau !
    Tout est bio et le café y est exxxccccellllent.

  • Francis Gagnon - Abonné 21 octobre 2018 09 h 06

    Bon café

    Il y a énormément de cafés à Montréal mais très peu son bon. Plusieurs utilise des grains bas de gammes sur-torréfiés qui résulte un goût de brûlé.
    La plupart des gens n’on pas de références gustatives de ce qu’est un bon café et continuent à encourager les Starbucks et cie.

    J’me souviens du défunt Café Art Java qui était sur Mont Royal, ce café m’a ouvert les papilles et est devenu ma référence.