Yoga extrême

Il consiste en un enchaînement précis de postures effectué dans une salle chauffée à 37 °C. La sudation étant un des meilleurs moyens que le corps possède pour éliminer ses déchets, la séance très physique du moksha permettrait de se débarrasser des toxines accumulées à cause du stress, de l'alimentation, de l'air vicié du bureau, etc. La chaleur permet également d'effectuer tout en douceur des étirements très libérateurs pour les muscles et les tendons, sans risque de blessure. L'autre aspect très démocratique du moksha repose sur le fait qu'il s'adresse à tous. Chaque posture peut être adaptée et exécutée selon sa propre flexibilité. De plus, cette pratique exigeant une grande concentration et un dépassement de soi, la compétition n'a tout simplement pas sa place. Il s'agit plutôt d'une heure et demie qu'on s'accorde à soi-même, pour calmer son esprit et se régénérer.

Un photoreportage de Jacques Nadeau

À voir en vidéo