Intempéries en Colombie-Britannique: des milliers d’habitants doivent évacuer

Des équipes de sauvetage, de pompiers et de police sont déployées pour secourir les personnes coincées dans la centaine de véhicules coincés sur une autoroute près d’Agassiz, à une centaine de kilomètres à l’est de Vancouver.
Photo: Compte Twitter du ministère britanno-colombien des Transports et des Infrastructures Des équipes de sauvetage, de pompiers et de police sont déployées pour secourir les personnes coincées dans la centaine de véhicules coincés sur une autoroute près d’Agassiz, à une centaine de kilomètres à l’est de Vancouver.

Des milliers de personnes ont reçu l’ordre d’évacuer dans le sud de la Colombie-Britannique et des dizaines de véhicules y sont encore bloqués après de fortes pluies ayant conduit à des inondations et des glissements de terrain, ont rapporté lundi les autorités locales.

« Après des pluies abondantes, des glissements de terrain et inondations ont touché diverses routes à l’intérieur des terres de Colombie-Britannique », a publié le ministère des Transports et des Infrastructures de la province sur Twitter dans la nuit de dimanche à lundi.

Plusieurs autoroutes y étaient en effet fermées dans des zones déjà touchées cet été par d’importants feux de forêt.

Les quelque 7000 habitants de Merritt, située à 300 km au nord-est de Vancouver, ont reçu l’ordre d’évacuer, vers 10 h (13 h au Québec).

Deux ponts ont été inondés tandis que l’usine de traitement des eaux usées était hors d’usage, empêchant les habitants d’utiliser l’eau du robinet.

Une centaine de véhicules bloqués

 

« De 80 à 100 véhicules » étaient par ailleurs bloqués depuis la nuit dernière par des glissements de terrain sur une autoroute près d’Agassiz, à une centaine de kilomètres à l’est de Vancouver, ont déclaré les autorités, lors d’un point de presse. Des équipes de sauvetage, de pompiers et de police sont déployées pour secourir les personnes coincées dans ces véhicules.

« Nous envisageons la possibilité d’un sauvetage aérien si besoin », a indiqué Mike Farnworth, ministre provincial de la Sécurité publique, ajoutant que des « vents violents peuvent remettre en question ces efforts ».

Ces derniers, soufflant jusqu’à 90 km/h, pourraient causer des pannes de courant généralisées, a prévenu Armel Castellan, du ministère fédéral de l’Environnement, lors de ce point de presse.

Un peu à l’ouest d’Agassiz, la ville d’Abbotsford a émis un ordre d’évacuation concernant plus d’une centaine de domiciles après ces intempéries.

Le ministère de l’Environnement, qui relève que « près de 180 à 200 mm de pluie ont été observés sur le centre et l’est de la vallée du Fraser », prévoit encore 50 mm de précipitations sur la journée de lundi.

À voir en vidéo