Consultez notre liste des promesses phares des trois principaux partis montréalais

Les Montréalais se rendront aux urnes ce week-end pour élire celui ou celle qui dirigera la Ville durant les quatre prochaines années.
Photomontage: Le Devoir Les Montréalais se rendront aux urnes ce week-end pour élire celui ou celle qui dirigera la Ville durant les quatre prochaines années.

Les Montréalais se rendront aux urnes aujourd’hui et demain pour élire celui ou celle qui dirigera la Ville durant les quatre prochaines années. Pour y voir clair après 52 jours de campagne électorale, voici un résumé des promesses phares des trois principaux partis.

Projet Montréal

Construire 60 000 logements abordables en 10 ans. Pour ce faire, réserver 800 millions de dollars durant la prochaine décennie afin d’acquérir des terrains dans la métropole en usant du droit de préemption et de les prêter à long terme à des organismes à but non lucratif et à des promoteurs privés.

Rendre gratuit le transport collectif aux aînés. Réduire de 50 % le prix des titres de transport pour les 12 à 17 ans. Implanter un « Métrobus » sur le boulevard Henri-Bourassa, dans le nord de l’île de Montréal, pour desservir trois arrondissements.

Aménager un grand parc dans l’est de l’île de Montréal et ajouter 230 hectares d’espaces protégés sur l’île.

Financer des équipes mixtes composées de travailleurs sociaux pour lutter contre la criminalité. Injecter 110 millions de dollars sur quatre ans pour assurer la sécurité publique, en complément du budget annuel du SPVM.

Relancer le centre-ville en y pérennisant le stationnement gratuit sur rue les soirs et les fins de semaine pendant le mois de décembre. Bonifier le verdissement du secteur grâce à de nouvelles places publiques et à des parcs.

Limiter la hausse des taxes municipales à 2 % en 2022. Ajouter une taxe sur les investissements immobiliers résidentiels étrangers et une autre sur l’affichage. Étendre l’application de la taxe foncière aux stationnements commerciaux extérieurs.

Ensemble Montréal

Embaucher 250 policiers supplémentaires au cours des 100 premiers jours d’un mandat. Lancer un appel d’offres pour doter l’ensemble des policiers de caméras portatives. Doubler les effectifs des escouades mixtes.

Construire 50 000 logements « de tous types » en quatre ans. Abolir le Règlement pour une métropole mixte pour le remplacer par des mesures plus « flexibles ».

Installer des poubelles fermées supplémentaires dans les parcs et sur les artères principales. Augmenter la fréquence des collectes d’ordures dans les espaces verts en période estivale. Instaurer un plan de contrôle des rats.

Rendre gratuit le transport en commun pour les Montréalais de 65 ans et plus. Prolonger la ligne bleue du métro, de Saint-Michel à Anjou. Créer un lien de transport entre Lachine et le centre-ville. Prolonger la ligne orange du métro jusqu’à Bois-Franc.

Limiter la circulation des camions dans les rues de Montréal en contrôlant les horaires de livraison. Organiser un sommet sur le camionnage.

Plafonner la hausse des taxes municipales à 2 % en 2022. Taxer les propriétaires de stationnements de plus de 500 m2 sur l’ensemble du territoire montréalais d’ici cinq ans, à moins que ceux-ci les aménagent de façon écologique.

Mouvement Montréal

Tenir un référendum sur le statut linguistique de la métropole afin de doter la ville d’un statut bilingue.

Création d’un statut de « cité-État » pour Montréal afin d’accroître les pouvoirs et l’autonomie de la municipalité en matière d’immigration, de santé et d’éducation.

Revoir à la baisse le budget du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et rediriger les sommes vers des interventions communautaires et des investissements en logement social.

À voir en vidéo