Le passeport vaccinal sera parfois requis pour entrer dans des établissements de santé

Le passeport vaccinal ne sera pas exigé pour les personnes qui accèdent à un de ces lieux pour y recevoir des services de santé ou des services sociaux. La mesure s’applique plutôt aux proches aidants, aux accompagnateurs et aux visiteurs.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le passeport vaccinal ne sera pas exigé pour les personnes qui accèdent à un de ces lieux pour y recevoir des services de santé ou des services sociaux. La mesure s’applique plutôt aux proches aidants, aux accompagnateurs et aux visiteurs.

À compter de ce vendredi, les personnes âgées de 13 ans et plus doivent présenter leur passeport vaccinal afin d’accéder à plusieurs établissements de santé et de services sociaux du Québec.

La liste comprend les centres hospitaliers, les CHSLD, les CLSC, les centres de réadaptation, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial et les résidences privées pour aînés (RPA).

La mesure s’applique notamment aux personnes proches aidantes, aux accompagnateurs et aux visiteurs.

Cependant, le ministère de la Santé et des Services sociaux prévoit de nombreuses exceptions.

Ainsi, le passeport vaccinal ne sera pas exigé pour les personnes qui accèdent à un de ces lieux pour y recevoir des services de santé ou des services sociaux. Cela inclut les participants à un projet de recherche.

C’est aussi le cas, notamment, de celles qui accompagnent un enfant âgé de moins de 14 ans, de celles en compagnie d’une personne qui accouche, des accompagnateurs d’une personne qui visite un proche en fin de vie ou des gens qui accompagnent une personne inapte à consentir aux soins requis par son état de santé.

À voir en vidéo