L'AUF crée de nouveaux partenariats dans les Amériques

Isabelle Delorme
Collaboration spéciale
Ces partenariats s’ajoutent aux actions déjà implantées par l'agence dans le continent américain.
Image: Getty Images Ces partenariats s’ajoutent aux actions déjà implantées par l'agence dans le continent américain.

Ce texte fait partie du cahier spécial Les 60 ans de l'AUF

Le 1er octobre, la direction des Amériques de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a convié son réseau à une cérémonie de rencontre virtuelle. En célébrant les 60 ans de l’agence, cette réunion était aussi l’occasion d’annoncer de nouveaux projets sur le continent américain.

Accroître le développement de la recherche de haut niveau entre les établissements universitaires de la francophonie, favoriser la coopération en matière de mobilité étudiante, augmenter la visibilité des travaux de recherche en français alors que la langue anglaise est encore dominante. Ce sont quelques-uns des grands défis et missions mentionnés par les participants réunis virtuellement autour de la directrice régionale de l’AUF Amériques, Linda Cardinal. Les nouveaux projets conjoints annoncés vont contribuer à les relever.

Soutenir la recherche et les échanges

Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et responsable des Fonds de recherche du Québec (FRQ), a annoncé deux appels à projets conjoints concrétisant l’accord-cadre des deux partenaires pour financer des projets de recherche dans l’espace francophone. Le premier projet visera dès l’automne à développer la recherche entre les établissements membres de l’AUF au Québec et en Afrique francophone. Le deuxième portera l’an prochain sur une collaboration en recherche scientifique entre les établissements membres au Québec et au Liban, avec le soutien de l’AUF Moyen-Orient et du CRNS Liban. « La situation est dramatique au Liban ; il faut lui apporter de l’appui pour faciliter la poursuite de sa recherche », a déclaré M. Quirion.

Un accord inédit a été finalisé au cours de l’été avec le site La Conversation Canada (membre du réseau mondial The Conversation), qui publie en ligne des articles d’universitaires francophones. Tous les chercheurs des établissements membres de l’AUF pourront soumettre des propositions d’articles. Avec 1,2 million de pages vues par mois, cette plateforme offrira une visibilité accrue au savoir scientifique francophone des Amériques.

L’AUF a également renouvelé son entente avec le Centre de la francophonie des Amériques (CFA). En plus de la poursuite d’actions déjà mises en place, les deux organismes collaboreront à l’organisation et à la promotion d’un programme lié à la recherche dans les Amériques et à la promotion de programmes liés à la médiation culturelle.

1,2 million
C’est le nombre de pages vues par mois sur le site La Conversation Canada, avec qui l’AUF vient de conclure un accord.

Favoriser la mobilité des jeunes

L’AUF collaborait déjà avec les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) pour permettre à des étudiants ou à de jeunes professionnels de faire des stages au Québec, au Canada et à l’international. Les deux organismes ont annoncé un programme de stages offert en partenariat avec le Réseau de la Francophonie aux Amériques (REFRA). Dans ce cadre, huit postes ont été offerts à des étudiants au Québec pour appuyer l’enseignement du français et le renforcement des compétences en Amérique latine en soutenant les activités du REFRA dans des universités membres du réseau en Argentine, en Bolivie, au Brésil, au Mexique, au Pérou et en Uruguay.

L’AUF s’engage également dans un partenariat avec l’organisme de recherche Mitacs pour offrir des bourses de stages de recherche au Canada de 12 à 24 semaines à des étudiants francophones de deuxième ou troisième cycles au Brésil et au Mexique. Le premier appel a été lancé le 1er septembre et sera suivi d’un second appel au cours de l’automne.

Un accord-cadre a également été annoncé avec le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), qui organisera virtuellement, du 15 au 19 novembre, son prochain congrès international de l’éducation au Canada.

Ces nouveaux partenariats s’ajoutent aux actions déjà implantées dans les Amériques par l’AUF. L’un de ses tout derniers projets, le défi WIKI, est lancé cet automne pour valoriser les contenus scientifiques en français sur Wikipédia. Pour participer à ce concours en sciences humaines et sociales, organisé avec plusieurs partenaires canadiens, les étudiants de 2e et 3e cycles ont jusqu’au 31 janvier pour soumettre leurs articles. 

À voir en vidéo