Ali Nestor accusé de voies de fait et d’agression sexuelle

L’ex-boxeur et fondateur de l’organisme Ali et les Prince*sse*s, Ali Nestor
Photo: Adil Boukind Archives Le Devoir L’ex-boxeur et fondateur de l’organisme Ali et les Prince*sse*s, Ali Nestor

Ali Nestor fait face à des accusations de voies de fait et d’agression sexuelle. L’ex-boxeur et fondateur de l’organisme Ali et les prince*sse*s a été formellement accusé mardi matin au palais de justice de Joliette. Les événements seraient survenus entre le 27 janvier 2018 et le 1er décembre 2020.

Une ordonnance de non-publication interdit d’identifier la plaignante.

Ancien boxeur et spécialiste des arts martiaux, Ali Nestor avait fondé l’organisme Ali et les prince*sse*s qui vient en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité depuis 2002. Mardi, l’organisme n’a pas voulu faire de commentaires au sujet des accusations portées contre M. Nestor, qui a été relevé de ses fonctions de directeur général le 15 mai dernier.

« Je suis consterné par la nouvelle », a pour sa part indiqué mardi le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre dans un courriel. « Je ne commenterai aucun dossier judiciarisé et je laisserai la justice suivre son cours. »

En mai dernier, Ali Nestor avait été exclu de l’équipe de Denis Coderre après que des allégations de voies de fait et d’agression sexuelle eurent fait surface. Quelques heures auparavant, M. Coderre avait présenté M. Nestor comme son futur conseiller spécial dans les dossiers de sécurité publique, de diversité et de jeunesse s’il était porté au pouvoir le 7 novembre prochain.

Le chef d’Ensemble Montréal avait rapidement montré la porte de son parti à celui qu’il considérait comme son « frère » et qui avait été son instructeur de boxe après sa défaite de 2017.

Le dossier reviendra devant la cour le 2 septembre prochain.

À voir en vidéo