Grève des ambulanciers paramédicaux à compter de minuit à Montréal et Laval

Le secteur pré-hospitalier regroupe plus de 4000 membres affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le secteur pré-hospitalier regroupe plus de 4000 membres affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux.

Les techniciens ambulanciers paramédicaux d’Urgences-santé, membres du Syndicat du pré-hospitalier — CSN, seront en grève pour une durée indéterminée, selon un communiqué diffusé dimanche.

Urgences-santé dessert deux des régions les plus peuplées au Québec, soit celles de Montréal et Laval.

« Depuis plusieurs mois les négociations stagnent, car le Conseil du trésor n’a pas encore donné les mandats à Urgences-santé pour que l’on puisse enfin commencer à négocier les demandes monétaires », déplore Réjean Leclerc, président du Syndicat du pré-hospitalier — CSN.

« Nous n’avons donc pas d’autre choix que d’augmenter la pression afin de faire débloquer ces mandats, c’est une question de respect envers les paramédics », a-t-il affirmé.

À la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) de la CSN, sa vice-présidente responsable des secteurs privés, Lucie Longchamp, rappelle que « ces mandats sont d’autant plus importants puisque dans l’actuel renouvellement de l’ensemble des conventions collectives des paramédics au Québec, le budget alloué à toutes les autres entreprises ambulancières de la province est tributaire du renouvellement de la convention collective des paramédics d’Urgences-santé ».

Le secteur pré-hospitalier regroupe plus de 4000 membres affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

À voir en vidéo

À voir en vidéo