Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Conférence de Québec à 13 h

    Conférence de Québec à 13 h

    Deux jours après le retour houleux du couvre-feu à 20 h à Montréal et à Laval, le premier ministre François Legault tiendra une conférence de presse en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

    Il sera fort probablement question du niveau d’adhésion au couvre-feu et de la manifestation de dimanche soir, lors de laquelle des vitrines du Vieux-Montréal ont été fracassées. Le trio devrait aussi faire le point sur la campagne de vaccination.

    Un peu avant le dîner, le premier ministre canadien Justin Trudeau prendra aussi la parole au sujet de la pandémie. Outre les habituelles questions sur les arrivages de vaccins, la situation de l’Ontario risque entre autres de faire jaser.

  • Étude sur le public des arts de la scène

    Étude sur le public des arts de la scène

    Alors que la pandémie met à mal la pratique, la diffusion et la consommation de la culture, le Groupe de travail sur la fréquentation des arts de la scène présentera aujourd’hui une vaste étude sur l’identité des publics de ces arts.

    Ce rapport couvre 10 disciplines des arts de la scène, dont la danse, la musique classique, le théâtre, la chanson et l’humour. Il s’attardera notamment sur les différents profils des publics, à ses comportements et à son évolution.

  • Du mouvement pour le Grand Prix

    Du mouvement pour le Grand Prix

    L’étau semble se resserrer sur le Grand Prix du Canada, qui doit se dérouler le 13 juin. D’une part, Liberty Media, propriétaire du Grand Prix de Formule 1, exigerait 6 millions de plus pour la tenue de la course à huis clos. Lundi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a affirmé qu’elle n’avait pas ces sommes dans ses goussets, interpellant les autres paliers de gouvernements.

    Mme Plante a aussi dit en entrevue à Radio-Canada que la Santé publique discutait encore lundi soir au sujet de la tenue du GP, à savoir si un tel événement serait sécuritaire et accepté. Une décision pourrait donc survenir très bientôt.

  • Début du ramadan

    Début du ramadan

    Le monde musulman entamera aujourd’hui le mois sacré du ramadan, un deuxième de suite en pandémie. En temps normal, le repas du soir de l’iftar, où le jeûne quotidien est rompu, se fait en communauté, ce qui n’est pas possible dans beaucoup de pays, notamment au Canada.

    Au Québec, par exemple, les rassemblements privés sont interdits et les lieux de culte ont vu leur capacité limitée à 25 fidèles dans les zones rouges, comme Montréal et Québec.

    À La Mecque, en Arabie saoudite, le royaume a annoncé que « seules les personnes immunisées » contre le coronavirus seraient autorisées à effectuer l’omra — le petit pèlerinage — et les prières dans la Grande Mosquée, qui normalement attirent de larges foules de croyants.