Des élèves privés d'une photo de fin d'année en raison d'un cas de COVID-19

Tous les finissants étaient conviés à une séance photo officielle avec toge et mortier lundi après-midi, une occasion de se retrouver pour une dernière fois dans l’enceinte du collège.
Photo: iStock Tous les finissants étaient conviés à une séance photo officielle avec toge et mortier lundi après-midi, une occasion de se retrouver pour une dernière fois dans l’enceinte du collège.

Le Collège Durocher Saint-Lambert (CDSL) a annulé la séance photo officielle de ses finissants dimanche, à la veille de l’événement, après qu’un élève a été déclaré positif à la COVID-19. L’élève en question était présent jeudi soir lors d’un gala organisé par l’établissement au ciné-parc Saint-Eustache.

« Nous tenons à vous informer que nous devons obligatoirement repousser cet événement à une date ultérieure. Nous regrettons de vous en aviser uniquement aujourd’hui, mais nous avons été prévenus hier à l’effet qu’un de nos élèves a reçu un diagnostic positif de la COVID-19 ce vendredi », peut-on lire dans un courriel, dont Le Devoir a obtenu copie, transmis dimanche après-midi aux élèves de cinquième secondaire, à leurs parents et aux membres du personnel.

D’après la direction, l’élève en question était asymptomatique et n’attendait pas de résultat de test lorsqu’il a assisté jeudi soir au gala organisé par l’école au ciné-parc Saint-Eustache, où quelque 350 voitures étaient présentes. « L’élève a pu identifier quelques personnes dont il a été plus proche pendant la soirée. En tout, 6 ou 7 élèves ont été avisés de la situation », a précisé la conseillère aux communications du CDSL, Caroline Fournier.

Mais la direction de l’établissement ne s’inquiète pas outre mesure de la propagation du virus parmi ses élèves, considérant comme adéquates les mesures de sécurité mises en place jeudi soir. Les passagers d’un véhicule devaient venir du même foyer et une distance de deux mètres de distance devait être respectée en tout temps lorsqu’il était nécessaire de sortir de la voiture. Des agents de sécurité étaient également présents pour veiller au bon déroulement de la soirée et au respect des mesures sanitaires.

« Dans l’ensemble, tout s’est bien déroulé. Mais on ne peut pas garantir avec certitude que 100 % des élèves ont respecté 100 % des mesures. Par prévention, on préfère donc annuler l’événement de lundi. On ne veut pas prendre de risque », précise Mme Fournier.

Tous les finissants étaient conviés à une séance photo officielle avec toge et mortier lundi après-midi, une occasion de se retrouver pour une dernière fois dans l’enceinte du collège. Aucune autre date n’a pour le moment été annoncée pour la tenue de l’événement.