L’ancien pape Benoît XVI de retour au Vatican lundi

Benoît XVI mène une vie retirée dans un petit monastère au Vatican depuis sa renonciation.
Photo: Vincenzo Pinto Agence France-Presse Benoît XVI mène une vie retirée dans un petit monastère au Vatican depuis sa renonciation.

Le pape émérite Benoît XVI reviendra lundi au Vatican en provenance d’Allemagne, où il rend visite à son frère Georg gravement malade, a annoncé dimanche l’évêché de Ratisbonne en Bavière.

« Le voyage de retour est prévu lundi », a annoncé l’archevêché sur son site Internet, sans fournir de précisions.

Le voyage de l’ancien pape en Allemagne, où il est arrivé jeudi, était son premier déplacement en dehors de l’Italie depuis qu’il a renoncé à sa charge en 2013.

« Il s’agit d’une visite privée » décidée « spontanément » en raison de l’état de santé détérioré de son frère, le cardinal Georg Ratzinger, âgé de 96 ans, avait précisé jeudi le porte-parole de l’évêché de Ratisbonne, en Bavière, Clemens Neck, à l’AFP.

C’est la seconde fois que l’ancien pape, âgé de 93 ans, a quitté le Vatican depuis qu’il a renoncé au pontificat. Il avait effectué un bref séjour au palais pontifical de Castel Gandolfo près de Rome.

2013
Le voyage de l’ancien pape en Allemagne, où il est arrivé jeudi, était son premier déplacement en dehors de l’Italie depuis qu’il a renoncé à sa charge.

Outre le temps qu’il a passé au chevet de son frère, le pape émérite est allé se recueillir sur la tombe de ses parents et s’est rendu dans la maison où il a vécu dans le district de Pentling.

Benoît XVI mène une vie retirée dans un petit monastère au Vatican depuis sa renonciation.

Son voyage en Allemagne a eu lieu au moment où de nombreux pays de l’Union européenne ont rouvert leurs frontières aux ressortissants européens à la faveur de l’allègement des restrictions imposées dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Joseph Ratzinger a toujours été très proche de son frère Georg. Tous deux avaient été ordonnés prêtres le même jour, en juin 1951.

Joseph Ratzinger avait annoncé — en latin — en février 2013 à des cardinaux sidérés qu’il renonçait à être pape après huit ans d’un pontificat miné par une crise profonde.

Cet ex-professeur allemand de théologie a été le très conservateur gardien du dogme de l’Église à la tête de la congrégation pour la Doctrine de la foi durant un quart de siècle à Rome, avant d’être pape pendant huit ans (2005-2013).

À voir en vidéo