Les centres commerciaux à Montréal pourront rouvrir leurs portes dès le 19 juin

Les commerçants qui exploitent des établissements à l’intérieur des centres commerciaux devront mettre en place les mesures de prévention recommandées par la Santé publique.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Les commerçants qui exploitent des établissements à l’intérieur des centres commerciaux devront mettre en place les mesures de prévention recommandées par la Santé publique.

Les centres commerciaux dans la région de Montréal pourront de nouveau accueillir les consommateurs dans une semaine.

Le gouvernement du Québec a annoncé la réouverture, le vendredi 19 juin, des centres commerciaux situés sur les territoires de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de la MRC de Joliette.

Ainsi, les commerçants qui exploitent des établissements à l’intérieur des centres commerciaux pourront rouvrir leurs portes, indique le communiqué publié vendredi.

De plus, les commerces de « services directs à la population et aux entreprises (agences de voyages, cordonneries, etc.) » pourront reprendre leurs activités à compter du lundi 15 juin.

Les centres commerciaux et les commerces devront mettre en place les mesures de prévention recommandées par la Santé publique dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Ces mesures incluent notamment un nombre restreint de clients, des cloisons pleines installées aux caisses, aux kiosques d’information et aux comptoirs des restaurants de la foire alimentaire « ainsi qu’un sens de circulation unique, dans la mesure du possible », souligne le communiqué.

Dans toutes les aires communes des centres commerciaux, une distance de deux mètres devra être maintenue entre les clients qui y circulent, sauf s’ils sont issus d’un même ménage ou si une personne offre un soutien ou un service à une autre.

Le port du masque ou du couvre-visage demeure « fortement recommandé » dans les lieux publics, ajoute-t-on.

Les aires de restauration des centres commerciaux pourront être utilisées par la clientèle, dès lundi à l’extérieur de la région de Montréal, et à partir du 22 juin pour le Grand Montréal.

Ces foires alimentaires devront bien sûr être aménagées selon les consignes de santé publique. La clientèle ne pourra pas se servir directement dans un comptoir d’aliments ou de couverts.

Le déconfinement du sport se poursuit

Également vendredi, le gouvernement du Québec a annoncé la reprise des activités de sport de haut niveau et des hippodromes à compter du 15 juin.

L’Institut national du sport du Québec peut donc reprendre ses activités partout au Québec, souligne le gouvernement par communiqué.

En plus de son complexe principal au Parc olympique de Montréal, cela comprend les centres d’entraînement unisports de haut niveau reconnus par cet institut, de même que les centres régionaux d’entraînement multisports qui permettent l’entraînement des athlètes de haut niveau, précise-t-on.

La suspension qui s’appliquait aussi aux hippodromes est levée, pourvu que le public n’y soit pas admis.