L’Halloween reportée en raison des prévisions météo

Les villes de Montréal, Longueuil, Brossard et Trois-Rivières ont notamment annoncé que la collecte des bonbons d'Halloween sera reportée au 1er novembre.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les villes de Montréal, Longueuil, Brossard et Trois-Rivières ont notamment annoncé que la collecte des bonbons d'Halloween sera reportée au 1er novembre.

Plusieurs municipalités du sud du Québec, dont Montréal, ont décidé de reporter les festivités de l’Halloween. Puisqu’un important épisode de pluie est prévu le 31 octobre, elles proposent de déplacer la traditionnelle collecte de bonbons au lendemain, le vendredi 1er novembre.

 

Les municipalités de Montréal, Longueuil, Brossard, Saint-Lambert, Trois-Rivières, Mont-Saint-Hilaire, Sorel-Tracy, Magog, Sainte-Julie, Shawinigan, Varennes et Beloeil ont notamment décidé de remettre à vendredi l’événement annuel. D’autres municipalités, comme Drummondville, appellent simplement ses citoyens à la vigilance, sans reporter la collecte de bonbons.

« On a reçu énormément de messages de parents très inquiets concernant l’alerte météo, a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante. […] Alors, la Ville a décidé de remettre au vendredi la collecte de bonbons. Évidemment, on ne va forcer personne à ne pas passer l’Halloween, ce n’est pas ça. »

La Ville de Montréal déploiera néanmoins des policiers pour assurer la sécurité dans les rues de la métropole jeudi et vendredi soir.

« Nous avons reçu de nombreuses demandes de la part de citoyens. Tout comme plusieurs autres municipalités, en raison des précipitations abondantes annoncées, nous avons exceptionnellement décidé de reporter les festivités par mesure de sécurité et pour le plaisir et le confort de tous », a expliqué la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, par voie de communiqué.

« En temps normal, la pluie ne nous aurait pas fait changer la date de l’événement ; il s’agit vraiment du caractère exceptionnel des précipitations qui nous pousse à le faire », a indiqué la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, sur la page Facebook de sa municipalité.

Environnement Canada prévoit effectivement le passage au Québec, jeudi et vendredi, d’une importante dépression en provenance de la région des Grands Lacs. Ce système entraînera de fortes pluies et des vents puissants. « Les quantités totales de pluie pourraient dépasser les 50 mm et les vents pourraient souffler jusqu’à 90 km/h », stipule l’avis officiel.

« Les fortes pluies peuvent causer des crues soudaines et une accumulation d’eau sur les routes. Prévoyez de ranger ou d’attacher les objets que le vent pourrait endommager ou déplacer », peut-on aussi y lire.

En entrevue avec Le Devoir, le météorologue d’Environnement Canada, Simon Locas, confirme qu’une forte pluie tombera sur le sud du Québec en fin de journée, jeudi. « Ce sera une journée anormalement pluvieuse, mais ce n’est pas du jamais vu. Seulement, ça tombe un peu mal. »

« On ne prévoit pas de risque de météo violente, comme des orages, poursuit M. Locas. Toutefois, quand on est trempé et qu’il fait 14 ou 15 °C, à la longue, il peut y avoir des risques d’hypothermie. De plus, la visibilité sur la route en soirée sera diminuée par la pluie. »

Malgré tout, est-ce là une raison suffisante pour repousser la tenue de l’Halloween ?

Sur les réseaux sociaux, les citoyens affichaient des réactions variées. Tandis que certains d’entre eux félicitaient les autorités municipales de prioriser la santé et la sécurité des enfants, d’autres s’interrogeaient sur la réelle nécessité de cette décision prise à 24 heures d’avis.

Concrètement, le report de la collecte de bonbons signifie que les pompiers et les policiers pourraient ne pas patrouiller dans les rues le 31 octobre au soir.

Les autorités comptent sur la diffusion sur Internet, sur les panneaux d’affichage, dans les écoles et par tous les moyens possibles pour que l’annonce du report parvienne aux citoyens. Les précipitations devraient cesser en mi-journée, vendredi.

« La soirée de vendredi sera complètement différente, indique d’ailleurs M. Locas. Ce sera plus venteux et beaucoup plus froid. On parle de 2 ou 3 °C dans la région de Montréal. Ça va demander des costumes un peu différents… »

Avec Isabelle Porter