Quoi retenir de la (longue) fin de semaine?

  • Google coupe les ponts avec Huawei

    Google coupe les ponts avec Huawei

    Le géant américain Google a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi qu’il tournait le dos au groupe chinois Huawei. L’annonce surprise fait suite à la décision du président Trump, prise mercredi, d’interdire aux groupes américains de télécommunications de commercer avec des sociétés étrangères jugées «à risque» pour la sécurité nationale. 

    Google a avisé que ses services resteraient accessibles sur les appareils Huawei existants, mais qu’elle cesserait de collaborer avec l’entreprise chinoise pour les futurs appareils. Les nouveaux utilisateurs devront se contenter de la version libre de droits (en «open source») du logiciel Android. Cela signifie aussi que les futurs appareils Huawei ne pourront pas accéder aux applications et aux services de Google, tels Gmail ou le service de géolocalisation Google Maps.

  • Deutsche Bank sur la sellette

    Deutsche Bank sur la sellette

    Le «New York Times» a révélé dimanche que la direction de Deutsche Bank a fermé les yeux sur des transactions suspectes impliquant des sociétés contrôlées par le président américain, Donald Trump, et son gendre, ce que la banque allemande s’est empressée de démentir lundi.

    Selon le quotidien américain, les dirigeants auraient refusé que ces transactions soient signalées au département du Trésor, qui chapeaute la lutte contre le blanchiment d’argent.

    Fidèle à son habitude, le président a réagi en matinée dans une série de tweets, accusant le journal d’écrire des «histoires bidons».

  • Fin de la partie pour «Game of Thrones»

    Fin de la partie pour «Game of Thrones»

    L’ultime épisode de la série phénomène, diffusé dimanche soir sur HBO, a sellé le sort de Westeros après huit ans de rebondissements assez épiques et macabres pour satisfaire notre goût du sang.

    Pourtant, l’épisode à peine terminé, les plaintes allaient déjà bon train sur les réseaux sociaux et la pétition en ligne demandant de réécrire intégralement la saison 8, qui était à 800 000 signatures vendredi, a atteint les 1 310 500 à l’heure où ces lignes ont été écrites. Un nombre à mettre en perspective avec les 48 millions de spectateurs en moyenne qui regardent chaque épisode.

  • La bataille des pro et des anti-avortement

    La bataille des pro et des anti-avortement

    Le droit à l’avortement recule aux États-Unis. Mais recule-t-il au point d’être menacé? La Cour suprême conservatrice modelée par Donald Trump fait rêver la droite religieuse d’une limitation de l’avortement.

    Avec le vote par les États américains de lois restreignant l’avortement, avec en chef de file l’Alabama, les «pro-vie» comptent sur la contestation de ces nouvelles réglementations et sur une bataille judiciaire pour que leur cause remonte jusqu’à la Cour suprême, qui devra alors décider de casser, ou pas, l’arrêt «Roe c. Wade», qui a légalisé l’avortement aux États-Unis en 1973.

  • Nadal triomphe à Rome

    Nadal triomphe à Rome

    Au tennis, Rafael Nadal a remporté dimanche le tournoi de Rome pour la neuvième fois de sa carrière, avec une victoire de 6-0, 4-6 et 6-1 contre Novak Djokovic.