Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Dernière ligne droite: élections de mi-mandat

    Dernière ligne droite: élections de mi-mandat

    Le président des États-Unis est attendu dans les États de l’Ohio, de l’Indiana et du Missouri au cours de la journée. À la veille des élections de mi-mandat, Donald Trump compte mettre les bouchées doubles pour convaincre les électeurs qui l’ont porté au pouvoir il y a deux ans de voter à nouveau pour son parti demain. Depuis vendredi, il passe d’un État à l’autre pour soutenir certains candidats républicains, misant tout sur son bilan économique et sur la lutte contre l’immigration illégale.

    Il faut dire que l’enjeu est de taille pour le milliardaire au pouvoir, alors que les élections de mi-mandat font traditionnellement office de référendum sur l’occupant du Bureau ovale.

    La perte du contrôle du Congrès par les républicains mettrait des bâtons dans les roues du gouvernement Trump, du moins d’ici les prochaines élections présidentielles de 2020, où il compte bien se représenter.

  • En visite: des femmes puissantes

    En visite: des femmes puissantes

    Le sommet Fortune’s Most Powerful Women (« les femmes les plus puissantes ») aura lieu aujourd’hui et demain à Montréal. Lors de cet événement, qui en est à sa vingtième année, des femmes occupant des postes de présidente-directrice générale, de leader d’opinion, d’entrepreneure, de haute fonctionnaire ou d’élue échangeront sur le rôle qu’elles peuvent jouer pour « faire avancer la croissance économique mondiale ».

    La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, la chef de la direction de la Compagnie de la Baie d’Hudson, Helena Foulkes, et la grande patronne de Lockheed Martin, Marillyn Hewson, feront partie des participantes qui se retrouveront à l’hôtel Ritz-Carlton.

    Justin Trudeau sera aussi présent. C’est lui qui avait invité les organisateurs de l’événement à tenir l’édition 2018 du sommet au Canada.

  • Chez nos voisins: El Chapo

    Chez nos voisins: El Chapo

    Le procès de Joaquín Guzmán, alias « El Chapo », s’ouvrira aujourd’hui à Brooklyn. Cette fois-ci, le baron de la drogue mexicain n’a pas réussi à s’évader de prison, et il risque l’emprisonnement à vie. Les procureurs américains lui reprochent évidemment d’avoir trafiqué de la drogue (en 2014, il avait déjà exporté 500 tonnes de cocaïne vers les États-Unis), mais le croient aussi responsable de 33 meurtres. En vertu de l’accord d’extradition entre les États-Unis et le Mexique, Guzmán ne peut être condamné à mort — la peine capitale est de toute façon considérée comme étant inconstitutionnelle dans l’État de New York, où il subit son procès.

    La sélection des jurés, qui débute aujourd’hui, se fera à huis clos afin d’éviter que les personnes sélectionnées subissent de l’intimidation. Les avocats d’El Chapo plaideront non coupable au nom de leur client, en soutenant que ce dernier n’était qu’un « lieutenant » de l’organisation mafieuse. Joaquín Guzmán a été arrêté le 8 janvier 2016.

  • Dans le rétroviseur: 50 ans après Nixon

    Dans le rétroviseur: 50 ans après Nixon

    Il y a 50 ans jour pour jour, Richard Nixon était élu le 37e président des États-Unis, contre le démocrate Hubert H. Humphrey. Nixon obtenait 43,4 % du vote populaire (contre 42,7 % pour son adversaire) et récoltait l’appui de 301 grands électeurs (contre 191).

    Celui qui se présente comme le défenseur de l’ordre et de la loi s’est fait élire en une année socialement et politiquement tumultueuse. Tandis qu’à l’autre côté du monde, les soldats américains s’empêtrent dans la guerre du Vietnam, à la maison, les mouvements pacifistes et hippies s’opposent au conflit. En avril, Martin Luther King est tué, ce qui déclenche des émeutes dans plusieurs villes du pays. En juin, Robert F. Kennedy, dauphin du parti démocrate, est lui aussi assassiné.

    Réélu en 1972, Richard Nixon finira par démissionner en 1974 dans la disgrâce, pris dans les eaux troubles du Watergate.