L’auteur présumé de la fusillade de Fredericton plaide l’aliénation mentale

Matthew Raymond est accusé de meurtre lors d’une fusillade à Fredericton qui a fait quatre morts en août dernier.
Photo: Andrew Vaughan La Presse canadienne Matthew Raymond est accusé de meurtre lors d’une fusillade à Fredericton qui a fait quatre morts en août dernier.

L’homme accusé de meurtre lors d’une fusillade à Fredericton qui a fait quatre morts en août dernier estime qu’il devrait être « exonéré » pour cause d’aliénation mentale temporaire.

Matthew Raymond dit avoir des preuves qui démontrent son innocence dans les décès des policiers de Fredericton Sara Burns et Robb Costello, et des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright.

Les quatre victimes ont été abattues le 10 août devant un édifice à logement de la ville.

Lors de sa comparution devant un juge, lundi, Matthew Raymond, qui est âgé de 48 ans, a déclaré qu’il ne devrait pas être placé en détention, mais qu’il devrait plutôt être acquitté « tout de suite ».

Ignorant la demande de son avocat de s’asseoir, Matthew Raymond a déclaré au juge Julian Dickson qu’il avait été menacé en prison.

Matthew Raymond n’a pas encore plaidé officiellement et l’affaire sera de retour devant le tribunal lundi prochain, alors que la date de l’audience préliminaire doit être fixée.