Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Éviter le pire

    Éviter le pire

    Le gouvernement Couillard dévoilera aujourd’hui un nouveau plan d’action sur cinq ans pour lutter contre la violence conjugale en présence de la ministre de la Condition féminine, Hélène David, et de celle de la Justice, Stéphanie Vallée.

    Cette annonce survient à la suite d’incidents tragiques qui ont fait les manchettes au cours des dernières années, comme l’assassinat de la jeune Daphné Boudreault, 18 ans, à Mont-Saint-Hilaire en mars 2017. Son ex-ami de coeur Anthony Pratte-Lops a été accusé de meurtre prémédité et devrait subir son procès l’an prochain. 

  • Jour de «première»

    Jour de «première»

    Annonce attendue en matière de transport ce matin à Candiac alors que le ministre des Transports, André Fortin, la compagnie Keolis et la Ville de Candiac convient les médias au dévoilement d’une « grande première canadienne ».

    On sait déjà qu’il sera question d’un premier projet-pilote québécois pour mettre à l’essai des véhicules autonomes depuis la récente refonte du Code de la sécurité routière. Reste à voir comment le ministre Fortin décidera d’encadrer la démarche.

  • Place aux quarts

    Place aux quarts

    Les matchs se corsent à mesure qu’on approche de la fin de semaine à la Coupe Rogers, autant à Montréal qu’à Toronto. Aujourd’hui, les quarts de finale du tournoi féminin organisé dans la métropole québécoise permettront notamment de voir en action l’Américaine Sloane Stephens — tombeuse de la Québécoise Françoise Abanda mercredi — face à la Lettonne Anastasija Sevastova.

    Du côté ontarien, Novak Djokovic a baissé pavillon, mais il est toujours possible de surveiller les performances d’Alexander Zverev (3e au monde) et de Kevin Anderson, finaliste déçu du dernier tournoi de Wimbledon. Quant à Denis Shapovalov, son parcours à Toronto a pris fin hier soir face à Robin Haase.

  • Nouveaux chiffres

    Nouveaux chiffres

    Toujours attendues, les plus récentes données sur l’emploi dévoilées aujourd’hui par Statistique Canada permettront de rafraîchir le portrait de l’économie canadienne (et québécoise).

    Il faudra notamment surveiller le taux de chômage à l’échelle du Canada, qui a légèrement remonté en juin à 6 %, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à mai. Il s’agissait alors du taux le plus élevé enregistré depuis le mois d’octobre.