À Toronto, un homme découpe le hidjab d’une écolière avant de s’enfuir

Un homme a agressé vendredi une fillette à Toronto, découpant son voile avec des ciseaux avant de prendre la fuite, a indiqué la police de la métropole ontarienne.

« Ce matin, mon frère et moi marchions ensemble pour aller à l’école, quand quelqu’un m’a insultée et coupé mon hidjab à deux reprises », a expliqué Khawlah Noman, 11 ans.

C’est « effrayant », a-t-elle dit devant les micros des télévisions locales.

L’écolière n’a pas été blessée lors de cet incident, a indiqué Jenifferjit Sidhu, porte-parole de la police de Toronto.

Profitant d’un arrêt à un passage pour piéton, l’individu serait revenu à hauteur de la jeune fille pour couper de bas en haut le hidjab, dans un intervalle « de moins de 10 minutes », selon la porte-parole de la police.

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a dénoncé « un acte lâche et haineux » sur une jeune fille « agressée simplement pour porter le hidjab ».

Une enquête a été ouverte par la police qui a dressé un portrait-robot de l’agresseur.

L’école primaire Pauline Johnson est située dans l’est de la ville et accueille 300 élèves. Elle présente ses écoliers comme étant issus « d’origines culturelles et socio-économiques diverses ».

Plus de deux tiers des élèves parlent une autre langue que l’anglais à la maison, selon l’établissement scolaire.